Roman : « Paris la Défonce », une alacrité d’écriture

Roman : « Paris la Défonce », une alacrité d’écriture

« Qu’est-ce que le style ? Une manière compliquée de raconter des choses simples ou une manière simple de raconter des choses compliquées ? » (Jean Cocteau) Elisabeth Ndala, elle, sans détour a opté pour une manière simple de raconter une histoire compliquée. Sa nouvelle, ou plutôt son roman – puisqu’il n’y a pas unité de temps, d’action et de lieu -, « Paris la Défonce », est un enjouement littéraire. Il n’y a pas de dialogues ; ils sont du moins dilués dans le discours narrativisé, comme pour marquer plus de distance. Phrases courtes ; rythme soutenu ; un soleil d’anadiploses. Une à une, les phrases de ce court roman sont une réflexion sur l’ambition, la grande ambition. Leur succession rapide maintient un suspense haletant et reflète la fulgurante ascension du narrateur.

Ce texte d’une trentaine de pages - le temps y est quantifié en heure - nous donne à voir un homme infatué. Un directeur marketing d’un grand groupe, qui nourrit la terrible, voire douloureuse envie d’en devenir le boss. Et de se lancer dans une course contre la montre. La convention qui doit le propulser vers les cimes a lieu en effet dans cinq jours. Y parviendra-t-il ? Il y croit dur comme fer. Et pour cause : « Il est au-dessus. Au-dessus du lot. Bien au-dessus des « simples ». » Et, pour parvenir à ses fins, il est prêt à caresser ceux qui ont besoin d’être caressés, mais à les mordre aussi, s’il le faut. « Il est la mâle alpha. Celui qui maîtrise les sujets et les âmes. » Son QI, estime-t-il, est « trop inaccessible aux riens ».

A y regarder de plus près, l’antihéros Pierre se trouve à la lisière d’un arrivisme têtu, s’il n’y vit pas déjà. Sa soif de succès fait qu’il soit calculateur, cynique, hypocrite. Il ignore les sentiments, les bons sentiments. Seul importe son intérêt soumis aux aléas des opportunités. On croit se retrouver dans « Bel-Ami » de Maupassant. Duroy, en effet, y gère ses associations professionnelles et sentimentales au gré de ses convoitises. Aucune reconnaissance ! Que des accommodements et  trahisons ! Cependant l’ambitieux, dans les romans, se mue très souvent en héros positif. D’Artagnan dans « Les Trois Mousquetaires » de Dumas, Eugène de Rastignac dans « Le père Goriot » de Balzac, Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir de Stendhal, suscitent autant de sympathies que d’antipathies. A l’instar de Pierre de Paris la Défonce. Eh oui, « c’est avec de beaux sentiments que l’on fait de la mauvaise littérature » (André Gide). 

Il faut que l’auteure, Elisabeth Ndala, d’origine congolaise, a travaillé pendant dix ans dans une entreprise du CAC 40, avant de s’engager dans un autre chemin, celui de l’art. Depuis 2012, elle est galeriste et a fondé la société BAB’s. « Paris la Défonce » est son deuxième livre, après « Être Totally Megalo » paru début 2019.

Bedel Baouna

   

 

Videos

Culture

Mory Kanté

Le chanteur guinéen Mory Kanté, auteur de « Yéké Yéké », est décédé à 70 ans

Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté, connu pour le tube planétaire Yéké yéké dans les années 1980, est décédé d’une longue maladie vendredi à l’âge de 70 ans dans un hôpital de Conakry, a annoncé son fils Balla Kanté à un correspondant de l’AFP ce vendredi 22 mai.
L’Afrique ancienne (De l’Acacus au Zimbabwe ; 20 000 avant notre ère – XVIe siècle)

L'histoire de l'Afrique ancienne, un passé multimillénaire à redécouvrir

Un livre collectif très documenté et remarquablement illustré, intitulé "L'Afrique ancienne" (publié chez Belin) vient rappeler la richesse de l'histoire du continent, très souvent ignorée. Entretien avec l’archéologue et historien François-Xavier Fauvelle, qui a assuré la direction de l'ouvrage. François-Xavier Fauvelle a été élu en novembre 2018 au Collège de France. Une interview accordéé à France Info.
Apple Music, plateforme de musique en streaming de la marque américaine Apple

Apple Music à la conquête de l'Afrique : Maroc, RDC, Cameroun...

Apple Music, plateforme de musique en streaming de la marque américaine Apple, arrive dans 52 pays dont une vingtaine en Afrique : au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Maroc, en République Démocratique du Congo, ou encore au Rwanda.
La chanteuse béninoise Angélique Kidjo

Covid-19 : "Pata Pata", le tube planétaire de Miriam Makeba ressort avec des paroles anticoronavirus

C'est la chanteuse béninoise Angélique Kidjo qui interprète la nouvelle version de "Pata Pata" dans le but d'encourager les gestes barrières sur tout le continent africain.
Manu Dibango, saxophoniste et légende de l'afro-jazz, est mort à l'âge de 86 ans

Coronavirus: mort de l'artiste Manu Dibango

Le chanteur et saxophoniste, âgé de 86 ans, avait annoncé il y a quelques jours avoir été hospitalisé pour cause de coronavirus. Manu Dibango, saxophoniste et légende de l'afro-jazz, est mort à l'âge de 86 ans, a annoncé sa famille dans une publication sur Facebook. "Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain… C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l'âge de 86 ans, des suites du covid 19", peut-on lire.
Manu Dibango ©DR

Coronavirus: le saxophoniste Manu Dibango hospitalisé

Le saxophoniste de légende, bien connu des Sarthois et plus particulièrement à Saint-Calais, a été contaminé par le Covid-19. Manu Dibango, saxophoniste et légende de l’afro-jazz, bien connu des Sarthois, a été hospitalisé pour cause de coronavirus et "se repose et récupère dans la sérénité", est-il indiqué sur sa page Facebook officielle.
Fally Ipupa sur la scène de Bercy. Le 28/02/20202

Rumba et politique, un cocktail congolais

Des incidents ont éclaté vendredi 28 février gare de Lyon à Paris, non loin de la salle de concert où le chanteur Fally Ipupa se produisait.