MHD à la conquête des États-Unis avec plusieurs concerts

MHD

Passer en deux ans du statut de livreur de pizza à celui de superstar du rap reçue à l'Elysée: "la success-story" de MHD, bien que française, ne pouvait qu'amener le jeune artiste du 19e arrondissement de Paris aux Etats-Unis, le berceau du rap.

"Faire une tournée ici, c'était un rêve de gosse!", a-t-il déclaré à l'AFP lors de son passage à Washington, vendredi. En un peu plus d'une semaine, MHD enchaîne sept dates aux quatre coins des Etats-Unis et au Québec. "Ca n'a pas été fait dans le rap français", avance-t-il fièrement.

IAM avait bien eu une expérience identique en 2015, mais les Marseillais avaient déjà plus de 25 ans de carrière. Mohamed Sylla, de son vrai nom, n'a sorti qu'un seul album et n'était pas encore né quand ses aînés phocéens ont connu le succès.

Natif de Vendée, Sénégalais et Guinéen d'origine, le jeune homme de 23 ans a passé la majeure partie de sa vie à Paris, près du quartier de Belleville.

En 2015, alors qu'il est livreur de pizza, il se fait remarquer grâce à un "freestyle", une improvisation, postée sur les réseaux sociaux. Très vite il s'impose dans le paysage musical grâce à son style détonant: l'afro-trap, mélange de trap, un style de rap à la mode, et de sonorités africaines.

La filière Hollande

Son tube "Afro Trap Part. 3 (Champions League)", hymne à la gloire du PSG, est relayé par les stars parisiennes et tout s'emballe: l'album sorti en 2016 est certifié double disque de platine.

Avant la fin du mandat de François Hollande, il est invité à l'Elysée par le président de la République, lors de la visite du président guinéen Alpha Condé.

Pour l'occasion MHD troque le survêtement pour le costume, mais reste intimidé par le décorum: "On me présentait tous les plats lors du dîner, j'étais gêné, j'ai pas l'habitude. Je suis plutôt fast-food, les beaux restos c'est pas mon truc".

La connexion, explique-t-il, s'est en partie faite grâce à Julien Hollande, le fils du président. "On se connaît, il a réalisé plusieurs de mes clips".

Si MHD décolle en France, ce n'est rien par rapport à ce qui l'attend en Afrique: à Conakry il est accueilli comme un chef d'Etat avant de donner un concert dans un stade de plus de 60.000 personnes.

Outre-Atlantique, il se produit dans des salles bien plus petites. "Ca fait pas de différence", assure-t-il. "C'est même plus dur de chanter devant 500 personnes: les gens sont plus près, tu dois interagir avec tout le monde".

MHD est l'un des rappeurs français qui s'exportent le mieux à l'étranger, sa musique festive étant plus axée sur les refrains accrocheurs et les pas de danse qui l'accompagnent que sur la complexité des paroles.

Dans son travail, MHD explique être "très pointilleux". Comme d'autres noms de la nouvelle génération du rap français (PNL, Jul...), il a compris que le succès passe dorénavant par la communication et le rapport qu'il peut entretenir avec son public.

La catégorie "autre"

Fini les concours de rimes ou de "flow" (l'intonation, le débit), pour déterminer quel rappeur a la plus grande aisance au micro, comme dans les années 90. "Je ne suis pas dans la catégorie "rappeur". Je ne fais pas du rap français. Je veux être rangé dans la catégorie "autre". Il n'y a pas beaucoup de disques en général dans la catégorie autre", reconnaît-il lui-même en souriant.

Mais le jeune chanteur communique en permanence avec ses fans sur les réseaux sociaux, répond aux questions, réagit à leurs messages et prend en compte leurs demandes.

"Je réfléchis beaucoup à des idées et à des concepts pour mes posts, comment je vais pouvoir annoncer la sortie d'un nouveau clip par exemple", détaille-t-il. Il gère lui-même ses comptes Snapchat et Instagram, sur lequel il est suivi par 1,5 million de personnes, et rechigne à donner son mot de passe à ses managers. Son téléphone est devenu presque aussi important que son micro.

Sur scène, il ne le quitte d'ailleurs presque pas. Pendant qu'il chante, MHD se filme souvent en "selfie" avec la foule, pour partager l'instant avec l'ensemble de ses fans sur Snapchat. "C'est un moyen de leur faire vivre mon histoire", résume-t-il. Ses abonnés en redemandent.

Videos

Culture

Erickson Le Zulu

Décès en France de Ecrickson le Zulu, l'un des précurseurs du coupé-décalé

L'artiste-chanteur Eric Bosiki dit Erickson Le Zulu, l'un des précurseurs du Coupé-décalé (Musique urbaine en vogue en Côte d'Ivoire) d'origine Congolaise, est décédé dimanche en France des suites d'une maladie. Selon ces sources, l'ex-star du Coupé-décalé aurait été emportée par une cirrhose de foie et une hépatite B. Erickson le Zulu était très adulé des mélomanes ivoiriens dans les années 2000.
Hommage à Franco Luambo Makiadi : Bedel Baouna publie « La vie des hommes », un théâtre haletant (Couverture du livre)

Hommage à Franco Luambo Makiadi : Bedel Baouna publie « La vie des hommes », un théâtre haletant

Il y a 30 ans (et 4 mois) s’éteignait le Grand-Maître Franco Luambo Makiadi en Belgique, l’un des papes de le Rumba congolaise moderne. Mais sa mort physique ne sonna pas le glas de son immense œuvre. Bien au contraire, elle reste d’actualité, et plus que jamais vivante. Parmi ses multiples « chroniques sociales », « La vie des hommes ». A coup de phrases dures, Franco y souligne la mécanique du drame, que vit Malelisa, femme au foyer, délaissée par un mari volage, adepte de toutes les marques de bière.
Roman : « Paris la Défonce », une alacrité d’écriture

Roman : « Paris la Défonce », une alacrité d’écriture

« Qu’est-ce que le style ? Une manière compliquée de raconter des choses simples ou une manière simple de raconter des choses compliquées ? » (Jean Cocteau) Elisabeth Ndala, elle, sans détour a opté pour une manière simple de raconter une histoire compliquée. Sa nouvelle, ou plutôt son roman – puisqu’il n’y a pas unité de temps, d’action et de lieu -, « Paris la Défonce », est un enjouement littéraire. Il n’y a pas de dialogues ; ils sont du moins dilués dans le discours narrativisé, comme pour marquer plus de distance.
Le rappeur Akon ©DR

Le rappeur Akon va investir dans un projet écotouristique au Sénégal

Le rappeur Akon a décidé d'investir dans l'écotourisme sur la côte Atlantique au Sénégal, le pays d'origine de sa famille, ont indiqué jeudi des responsables du gouvernement et du secteur. Connu pour ses tubes R&B "Locked Up" ou "Smack That", le chanteur et producteur américano-sénégalais de 46 ans a signé mardi au Sénégal un accord avec la société publique Sapco (Société d'aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal).
Brazzaville ma mère de Bedel Baouna de la gravité du style © Couverture du livre

Littérature - Brazzaville, ma mère de Bedel Baouna : de la gravité, du style

Ouvrir ce roman comme l’on pénètre Brazzaville, s'enivrer de la trame ciselée comme des couleurs et des odeurs… Brazzaville, ma mère vous retient ; une fois le roman ouvert, vous n’avez plus envie de le refermer, « comme si un levier magnétique s'enclenchait au fil des pages ». Une immersion dans l’imaginaire congolais…  
Cyriaque Kouba Nkouamoussou

Littérature - « Royan, l’enfance volée » : Cyriaque Kouba nous émeut

Né au Congo, Cyriaque Kouba Nkouamoussou vit entre Brazzaville et Paris. Ingénieur-agronome, Enseignant-assistant à l’ENSAF (Ecole nationale supérieure d’agronomie et de foresterie), il s’adonne à l’écriture à ses heures perdues. Son premier roman, Royan, l’enfance volée, aborde le sujet délicat et gravissime des enfants de la rue, accusés parfois (à tort) « de sorciers ». 
L'acteur, réalisateur et DJ britannique Idris Elba ©DR

L'acteur Idris Elba devient citoyen de la Sierra-Léone

L'acteur, réalisateur et DJ britannique Idris Elba est devenu citoyen sierra-léonais et a reçu un passeport diplomatique des mains du président Julius Maada Bio vendredi, lors de sa première visite dans le pays d'origine de son père, a rapporté un correspondant de l'AFP.