Le rappeur Rohff condamné à 5 ans de prison pour des violences dans une boutique de Booba

Le rappeur Rohff et son avocate.

Le rappeur Rohff a été condamné ce vendredi à Paris à cinq ans de prison pour avoir violemment agressé, en groupe, deux vendeurs de la boutique parisienne de son rival Booba en avril 2014.

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement ce vendredi. Le rappeur Rohff a été condamné à cinq ans de prison pour avoir violemment agressé, en groupe, des vendeurs de la boutique parisienne de son rival Booba en avril 2014.

Le tribunal a dénoncé des faits « d'une particulière gravité », une « action collective préméditée d'une grande violence, sans autre mobile établi qu'une démonstration de force » dans le cadre d'une « rivalité » entre rappeurs.

Pas écroué après l'annonce du jugement

Rohff, qui a déjà passé deux mois en prison et plusieurs mois sous bracelet électronique dans cette affaire, n'a toutefois pas été écroué immédiatement après l'annonce de son jugement.

Lors de l'audience, le 29 septembre, devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur avait requis à son encontre quatre ans d'emprisonnement, dénonçant un « lynchage ».

Le 21 avril 2014, Rohff était entré accompagné de plusieurs hommes dans le magasin Ünkut, boutique « officielle » de la marque de vêtements fondée par le rappeur Booba, située dans le quartier parisien de Châtelet.Un jeune vendeur dans un état critique

Dans un bref déchaînement de violence dont les images, captées par des caméras de vidéosurveillance, avaient été diffusées à l'audience, le groupe avait roué de coups un jeune vendeur en l'abandonnant dans un état critiqueavait assommé un autre employé avec une caisse enregistreuse et détérioré la boutique.

« J'ai vu rouge, j'ai cédé à la colère », avait admis à la barre le rappeur Rohff, âgé de 39 ans et dont le vrai nom est Housni Mkouboi. Il n'était toutefois pas parvenu à expliquer clairement les raisons de son geste.

Alors que l'accusation soupçonne, sans pouvoir le prouver, une expédition punitive préméditée, le rappeur avait soutenu qu'il avait pénétré sur un coup de tête dans la boutique de son ennemi juré, suivi par de jeunes fans qui l'avaient reconnu dans la rue.

Apogée des clashes entre les deux rivaux

Il était entré dans le magasin, avait-il expliqué, « pour montrer que j'avais pas peur » et demander les coordonnées du gérant afin que celui-ci « organise un rendez-vous » avec son rival, pour apaiser leurs « querelles ».

Il avait assuré avoir ensuite « vu rouge » en entendant le surnom du jeune vendeur, « Papy », le même que celui d'un fan de Booba qui le « provoquait » sur Twitter. Le vendeur avait démenti s'être présenté et avoir alpagué l'artiste sur internet. « En revisionnant les vidéos, j'ai eu mal pour lui », avait concédé le rappeur. Rohff s'était présenté à la police quelques heures plus tard.

Cet épisode dramatique avait marqué l'apogée des « clashes » répétés entre Rohff et Booba, figures du rap français, engagés dans une compétition à base de provocations par clips ou réseaux sociaux interposés, d'albums ou de moqueries pour faire le « buzz », dopée par leurs publics respectifs.

Videos

Culture

Omar Chakri

Décès M. Omar Chakri, un humaniste s’en est allé.

La communauté musulmane de France vient de perdre un des leaders du dialogue inter-religieux et de la cohésion entre les citoyens.Le décès de M. Omar Chakri le 26 février 2019 a provoqué une vague de tristesse parmi la communauté musulmane en France et parmi un nombre d’élus de la région d’Alsace.
Le film rwandais "La miséricorde de la jungle" remporte le Fespaco du cinquantenaire

Le film rwandais "La miséricorde de la jungle" remporte le Fespaco du cinquantenaire

Le film rwandais "The Mercy of the jungle" (La miséricorde de la jungle), de Joël Karekezi, a remporté samedi l'Etalon d'Or de Yennenga du 26e Fespaco, une édition marquée par la révélation d'agressions sexuelles contre les femmes dans le cinéma africain. "C'est un grand honneur pour moi, toute mon équipe et toute cette jeune génération, on va continuer à faire des films", a déclaré le cinéaste de 33 ans après la cérémonie de clôture du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).
Marché international du cinéma et de la télévision africains

Burkina : ouverture du Mica, le marché du cinéma et de la télévision africains

La 19e édition du Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica), rendez-vous entre producteurs, distributeurs, diffuseurs et porteurs de projets, s'est ouverte dimanche à Ouagadougou en marge du Fespaco.Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), biennal, fête son cinquantenaire.
 Le chanteur congolais Koffi Olomide écoutant le verdict du tribunal de Kinshasa le 16 août 2012. C'était déjà une affaire de "coups et blessures". © AFP PHOTO / JUNIOR KHANNA

Agressions sexuelles: la star congolaise Koffi Olomidé fixée sur son sort le 18 mars

Le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé, poursuivi pour agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses mais absent lundi à son procès devant le tribunal correctionnel de Nanterre, sera fixé sur son sort le 18 mars. Actuellement visé par deux mandats d'arrêt, un français et un zambien, la star de 62 ans, qui nie les faits, avait laissé entendre en juin 2018 qu'il viendrait se défendre lors de l'annonce de son renvoi devant la justice française. Mais il n'a pas paru ce lundi à son procès, tenu à huis clos.
Le chanteur congolais Koffi Olomidé. ©DR

Agressions sexuelles: le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé absent à son procès

Le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé, poursuivi pour agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses, était très attendu lundi devant la justice française mais son procès a débuté sans lui et à huis clos. Actuellement visé par deux mandats d'arrêt, un français et un zambien, la star de 62 ans avait pourtant laissé entendre en juin 2018 qu'il viendrait se défendre à l'annonce de son renvoi devant la justice française.
La rappeuse kenyane Muthoni Drummer Queen à Rennes le 7 décembre 2018

Aux Trans Musicales, Muthoni Drummer Queen livre son ode au Kenya et aux femmes

Figure du hip-hop kenyan, elle est rappeuse, percussionniste et femme d'affaires: Muthoni Drummer Queen monte sur la scène des Trans Musicales vendredi avec l'album "She", un condensé contestataire et féministe d'expériences vécues par des "héroïnes" kenyanes ordinaires.
Des pièces du Musée des civilisations noires inauguré le 6 décembre 2018 à Dakar afp.com - SEYLLOU

De Toumaï à l'anti-colonialisme, les "civilisations noires" entrent au musée à Dakar

Le crâne de "Toumaï", un fourneau à métal ancien, un sabre symbole de la résistance anti-coloniale: pour son inauguration jeudi à Dakar, le Musée des civilisations noires (MCN) célèbre l'homme noir, au moment où progresse l'idée d'une restitution à l'Afrique de son patrimoine culturel.