Le rappeur Rohff condamné à 5 ans de prison pour des violences dans une boutique de Booba

Le rappeur Rohff et son avocate.

Le rappeur Rohff a été condamné ce vendredi à Paris à cinq ans de prison pour avoir violemment agressé, en groupe, deux vendeurs de la boutique parisienne de son rival Booba en avril 2014.

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement ce vendredi. Le rappeur Rohff a été condamné à cinq ans de prison pour avoir violemment agressé, en groupe, des vendeurs de la boutique parisienne de son rival Booba en avril 2014.

Le tribunal a dénoncé des faits « d'une particulière gravité », une « action collective préméditée d'une grande violence, sans autre mobile établi qu'une démonstration de force » dans le cadre d'une « rivalité » entre rappeurs.

Pas écroué après l'annonce du jugement

Rohff, qui a déjà passé deux mois en prison et plusieurs mois sous bracelet électronique dans cette affaire, n'a toutefois pas été écroué immédiatement après l'annonce de son jugement.

Lors de l'audience, le 29 septembre, devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur avait requis à son encontre quatre ans d'emprisonnement, dénonçant un « lynchage ».

Le 21 avril 2014, Rohff était entré accompagné de plusieurs hommes dans le magasin Ünkut, boutique « officielle » de la marque de vêtements fondée par le rappeur Booba, située dans le quartier parisien de Châtelet.Un jeune vendeur dans un état critique

Dans un bref déchaînement de violence dont les images, captées par des caméras de vidéosurveillance, avaient été diffusées à l'audience, le groupe avait roué de coups un jeune vendeur en l'abandonnant dans un état critiqueavait assommé un autre employé avec une caisse enregistreuse et détérioré la boutique.

« J'ai vu rouge, j'ai cédé à la colère », avait admis à la barre le rappeur Rohff, âgé de 39 ans et dont le vrai nom est Housni Mkouboi. Il n'était toutefois pas parvenu à expliquer clairement les raisons de son geste.

Alors que l'accusation soupçonne, sans pouvoir le prouver, une expédition punitive préméditée, le rappeur avait soutenu qu'il avait pénétré sur un coup de tête dans la boutique de son ennemi juré, suivi par de jeunes fans qui l'avaient reconnu dans la rue.

Apogée des clashes entre les deux rivaux

Il était entré dans le magasin, avait-il expliqué, « pour montrer que j'avais pas peur » et demander les coordonnées du gérant afin que celui-ci « organise un rendez-vous » avec son rival, pour apaiser leurs « querelles ».

Il avait assuré avoir ensuite « vu rouge » en entendant le surnom du jeune vendeur, « Papy », le même que celui d'un fan de Booba qui le « provoquait » sur Twitter. Le vendeur avait démenti s'être présenté et avoir alpagué l'artiste sur internet. « En revisionnant les vidéos, j'ai eu mal pour lui », avait concédé le rappeur. Rohff s'était présenté à la police quelques heures plus tard.

Cet épisode dramatique avait marqué l'apogée des « clashes » répétés entre Rohff et Booba, figures du rap français, engagés dans une compétition à base de provocations par clips ou réseaux sociaux interposés, d'albums ou de moqueries pour faire le « buzz », dopée par leurs publics respectifs.

Videos

Culture

Mory Kanté

Le chanteur guinéen Mory Kanté, auteur de « Yéké Yéké », est décédé à 70 ans

Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté, connu pour le tube planétaire Yéké yéké dans les années 1980, est décédé d’une longue maladie vendredi à l’âge de 70 ans dans un hôpital de Conakry, a annoncé son fils Balla Kanté à un correspondant de l’AFP ce vendredi 22 mai.
L’Afrique ancienne (De l’Acacus au Zimbabwe ; 20 000 avant notre ère – XVIe siècle)

L'histoire de l'Afrique ancienne, un passé multimillénaire à redécouvrir

Un livre collectif très documenté et remarquablement illustré, intitulé "L'Afrique ancienne" (publié chez Belin) vient rappeler la richesse de l'histoire du continent, très souvent ignorée. Entretien avec l’archéologue et historien François-Xavier Fauvelle, qui a assuré la direction de l'ouvrage. François-Xavier Fauvelle a été élu en novembre 2018 au Collège de France. Une interview accordéé à France Info.
Apple Music, plateforme de musique en streaming de la marque américaine Apple

Apple Music à la conquête de l'Afrique : Maroc, RDC, Cameroun...

Apple Music, plateforme de musique en streaming de la marque américaine Apple, arrive dans 52 pays dont une vingtaine en Afrique : au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Maroc, en République Démocratique du Congo, ou encore au Rwanda.
La chanteuse béninoise Angélique Kidjo

Covid-19 : "Pata Pata", le tube planétaire de Miriam Makeba ressort avec des paroles anticoronavirus

C'est la chanteuse béninoise Angélique Kidjo qui interprète la nouvelle version de "Pata Pata" dans le but d'encourager les gestes barrières sur tout le continent africain.
Manu Dibango, saxophoniste et légende de l'afro-jazz, est mort à l'âge de 86 ans

Coronavirus: mort de l'artiste Manu Dibango

Le chanteur et saxophoniste, âgé de 86 ans, avait annoncé il y a quelques jours avoir été hospitalisé pour cause de coronavirus. Manu Dibango, saxophoniste et légende de l'afro-jazz, est mort à l'âge de 86 ans, a annoncé sa famille dans une publication sur Facebook. "Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain… C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l'âge de 86 ans, des suites du covid 19", peut-on lire.
Manu Dibango ©DR

Coronavirus: le saxophoniste Manu Dibango hospitalisé

Le saxophoniste de légende, bien connu des Sarthois et plus particulièrement à Saint-Calais, a été contaminé par le Covid-19. Manu Dibango, saxophoniste et légende de l’afro-jazz, bien connu des Sarthois, a été hospitalisé pour cause de coronavirus et "se repose et récupère dans la sérénité", est-il indiqué sur sa page Facebook officielle.
Fally Ipupa sur la scène de Bercy. Le 28/02/20202

Rumba et politique, un cocktail congolais

Des incidents ont éclaté vendredi 28 février gare de Lyon à Paris, non loin de la salle de concert où le chanteur Fally Ipupa se produisait.