Le chanteur sud-africain Johnny Clegg est décédé à l'âge de 66 ans

Apparition surprise de Mandela lors d'un concert de Johnny Clegg à Francfort en 1997

Le chanteur sud-africain Johnny Clegg, fervent opposant à l'apartheid qui a révolutionné la musique en mêlant rythmes zoulou et pop occidentale, est décédé mardi à l'âge de 66 ans des suites d'un cancer.

"Johnny est décédé paisiblement aujourd'hui (mardi), entouré de sa famille à Johannesburg (...), après une bataille de quatre ans et demi contre le cancer", a annoncé son manager Roddy Quin sur la chaîne de télévision publique SABC.

"Il a joué un rôle majeur en Afrique du Sud en faisant découvrir différentes cultures et en rapprochant ainsi les gens", a-t-il ajouté dans un communiqué.

"Il nous a montré ce que cela signifiait d'embrasser d'autres cultures sans perdre son identité (...). Avec son style unique de musique, il a surmonté les barrières culturelles, comme peu l'ont fait", a-t-il encore souligné.

Surnommé le "Zoulou blanc", Johnny Clegg a puisé dans la culture zoulou son inspiration pour écrire une musique révolutionnaire où les rythmes africains endiablés cohabitaient avec guitare, clavier électrique et accordéon.

Sur scène, ses concerts relevaient de la prouesse physique, avec chansons et danses zoulou effrénées.

L'artiste, qui a vendu plus de cinq millions d'albums dans le monde, a signé de nombreux tubes dont "Scatterlings of Africa" et "Asimbonanga" ("Nous ne l'avons pas vu", en langue zoulou).

Cette chanson, dédiée à Nelson Mandela, le héros de la lutte contre l'apartheid, a été un temps interdite en Afrique du Sud par le gouvernement raciste blanc, avant de devenir un symbole de la nation arc-en-ciel une fois le régime de l'apartheid tombé en 1994.

Johnny Clegg était le "porte-flambeau" de la lutte contre l'apartheid, a réagi mardi le ministre sud-africain de la Culture, Nathi Mthethwa, sur Twitter. "Avec le décès du chanteur, compositeur et anthropologue Johnny Clegg, c'est un géant immense qui nous quitte".

- "Unir les races" -

Sa musique a "contribué à la cohésion sociale" dans une Afrique du Sud divisée, a encore relevé le gouvernement.

Artiste de "légende", Johnny Clegg a "utilisé la musique pour unir les gens de différentes races" et a "inspiré le changement social, économique, culturel et politique dans le pays", a estimé le Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir. "Son décès est une perte immense pour les Sud-Africains."

Le Soweto Gospel Choir, qui a remporté un Grammy cette année, s'est dit "dévasté" par la nouvelle. "Une icône de la musique et un vrai Sud-Africain. Il va nous manquer."

"C'est probablement l'un des jours les plus tristes de ce pays", a déclaré pour sa part le musicien Sipho "Hotstix", un vieil ami de Johnny Clegg.

"Johnny aurait pu être l'une des personnes les plus privilégiées, comme la plupart des Blancs l'étaient (en Afrique du Sud), mais il a choisi une autre voie, dénonçant avec la musique les atrocités de l'apartheid", a-t-il rappelé.

"Il a immensément contribué à faire de l'Afrique du Sud un Etat paria" pendant l'apartheid, "il a pris sur lui pour chanter Nelson Mandela quand peu de Blancs auraient fait de même. (....) Aujourd'hui nous sommes un pays différent grâce à ce que des gens comme Johnny ont fait", a-t-il estimé.

Le chanteur et danseur, qui souffrait d'un cancer du pancréas, avait récemment fait une tournée mondiale d'adieu. "Il s'est battu jusqu’au bout", a expliqué son manager.

Les détails de ses obsèques seront communiqués ultérieurement.

Avec AFP

Videos

Culture

Livre posthume de Côme Manckassa Aimé Césaire ou l’illusion de la liberté

Livre : splendide Côme Mankassa !

Il a quitté la terre des hommes il y a de cela quatre ans, laissant derrière lui un manuscrit sur un monument des Lettres, Aimé Césaire. Grâce à la détermination de ses enfants, l’Essai Aimé Césaire, ou l’illusion de la liberté vient de voir le jour aux éditions françaises Le Lys Bleu. Florilège. 
Le chanteur congolais Koffi Olomide rend hommage au chanteur ivoirien DJ Arafat le 31 août 2019 à Abidjan

RDC: Koffi Olomide dans la tourmente de la censure avant son retour en France

Le roi de la musique congolaise, Koffi Olomide, dénonce l'interdiction de huit de ses chansons en République démocratique du Congo, une mesure qui parasite l'annonce de son retour en France pour un concert début 2020. "Il y a trop d'abus de pouvoir", déclare à l'AFP le musicien de 63 ans, qui est dans la ligne de mire d'une "commission de censure des chansons et des spectacles" placée sous la tutelle du ministère de la Justice en RDC.
La foule brandissant un portrait de DJ Arafat, lors de l’hommage rendu au stade Felix Houphouet-Boigny d’Abidjan. AFP/Issouf Sanogo

Côte d’Ivoire : des milliers de fans aux funérailles de DJ Arafat

Un hommage national. Des milliers de fans ont rendu hommage à la star du coupé-décalé, le chanteur ivoirien DJ Arafat, lors d'une cérémonie qui a duré toute la nuit de vendredi à samedi, et à l'issue de laquelle un incident majeur est survenu : son cercueil a été ouvert par une foule de jeunes agités.
Visite du fort de Cape Coast, haut lieu de la traire négrière situé à 150 kilomètres au sud-ouest de la capitale ghanéenne Accra, le 28 juillet 2019. Siphiwe Sibeko / REUTERS

Ghana: "l'Année du retour" attire les touristes afro-américains

La pasteur américaine Roxanne Caleb a les yeux embués en sortant d'un donjon obscur où des esclaves africains étaient détenus avant de traverser l'Atlantique vers les Etats-Unis. "Je n'étais pas prête à voir cela. J'ai le coeur brisé", confie-t-elle à l'AFP alors qu'elle visite le fort de Cape Coast, sur la côte du Ghana. "Je n'arrive toujours pas à imaginer qu'un humain traite un autre être comme un rat", ajoute-t-elle.
Le Congo a un super potentiel touristique. Les chutes de la Loufoulakari ne sont qu’à 75 km de Brazzaville © Kiki Lawanda

Tourisme : Le Congo comme la Grèce ?

Le Tourisme comme principalement levier de croissance économique n’est pas qu’une réalité en Grèce ou dans les pays d’Europe. En Afrique, des pays comme le Botswana, l’Afrique du Sud, le Kenya ou la Namibie on en fait un des secteurs clés de leur économie.En Namibie par exemple, le Tourisme ce sont plusieurs milliards de dollars de revenus directs et indirects, plus de 20% du PIB et c’est le 3eme secteur économique après les Mines et l’Agriculture.
PRÉSENTATION DU LIVRE : « Le divorce comme négation de l’amour conjugal. Ses conséquences sur l’enfant »

PRÉSENTATION DU LIVRE : « Le divorce comme négation de l’amour conjugal. Ses conséquences sur l’enfant »

Né le 8 mai à Brazzaville (République du Congo) Staffen Yhanil Cheysnel Nkodia, l’auteur du livre que nous présentons, est prêtre de l’Archidiocèse de Brazzaville depuis 2012 et membre de la Commission diocésaine pour la pastorale de la famille et de la vie.
DJ Arafat

Le chanteur ivoirien DJ Arafat décède à 33 ans

 De sources dignes de foi, l'artiste musicien ivoirien Arafat DJ n'est plus. Dimanche 11 août en pleine démonstration de cascade à moto, Arafat avait percuté un vehicule non loin de l'ambassade de la Chine à Abidjan, la star du couper-décalé s'est éteint ce lundi dans un centre hospitalier de la capitale ivoirienne. DJ Arafat décède à 33 ans.