Interview - H Lui-même, la nouvelle voix de la scène afro-pop

H Lui-meme

La scène afro-pop est en ébullition. Un nouveau talent fait parler de lui depuis peu. Musicien d'origine congolaise, H Lui-meme propose des compositions combinant des éléments de la Rumba et ceux de la RnB. Né à Goma en République Démocratique du Congo, Il est le troisième d'une famille de 7 enfants. Son père a fuit la démocratie du Congo en tant que réfugié politique et a été notaire de la ville de Goma pendant plusieurs années. Interview. 

Qu’est-ce qu’ai la musique pour vous ?

Je peux dire que la musique a contribuer à faire de moi la personne que je suis aujourd'hui. La musique me donne confiance, elle a toujours été pour moi une source d'évasion émotionnelle. Que ce soit pour écrire ou pour écouter de la musique, je suis toujours en mesure d’exprimer ce que je ressens à l’intérieur, ainsi que ce qui se passe autour de moi et dans le monde entier.

Quand avez-vous réalisé que vous vouliez être musicien?

Il y a cinq ans, j'ai commencé à aller sur youtube. J'écoutais certains sons publiés par de nombreux producteurs. J'écrivais pour eux et je mettais juste de l'ambiance. J'écoutais de la nouvelle musique et je voyais que mon métier était différent. C’est ainsi que j’ai décidé de prendre les choses aux sérieux et de partager mes créations avec un large public.

Quels sont vos objectifs à court et à long terme avec Music?

Je cherche à faire de la bonne musique. Provoquer des émotions chez les personnes qui font le choix d’écouter mes productions. J’intègre mes racines et les influences occidentales dans ma musique afin que les gens entendent et comprennent mon style. Je souhaiterais également collaborer avec les meilleurs producteurs parce qu’ils ont travaillé avec les meilleurs musiciens.

Quelles sont tes influences et musiciens qui t'inspirent?

La vie est ma principale influence. J'écris en fonction des épisodes de ma vie. Ce sont tous les événements que j'ai vécus, mais aussi ce qui se passe dans le monde. Je suis tellement ému par les instruments que cela me pousse à écrire ou à donner un style libre à un rythme ou à une berceuse.

Pour ce qui est des gens, je dirais mon père bien qu’il ne soit pas musicien. Je citerais également Papa Wemba, Ferre Gola, Père Patrice, Micheal Jackson, Damien Marley, Wizkid, Hiro, Davido, Banky W et Ne-Yo, pour ne nommer que ceux-là. mais la liste est longue.

 

Videos

Culture

Erickson Le Zulu

Décès en France de Ecrickson le Zulu, l'un des précurseurs du coupé-décalé

L'artiste-chanteur Eric Bosiki dit Erickson Le Zulu, l'un des précurseurs du Coupé-décalé (Musique urbaine en vogue en Côte d'Ivoire) d'origine Congolaise, est décédé dimanche en France des suites d'une maladie. Selon ces sources, l'ex-star du Coupé-décalé aurait été emportée par une cirrhose de foie et une hépatite B. Erickson le Zulu était très adulé des mélomanes ivoiriens dans les années 2000.
Hommage à Franco Luambo Makiadi : Bedel Baouna publie « La vie des hommes », un théâtre haletant (Couverture du livre)

Hommage à Franco Luambo Makiadi : Bedel Baouna publie « La vie des hommes », un théâtre haletant

Il y a 30 ans (et 4 mois) s’éteignait le Grand-Maître Franco Luambo Makiadi en Belgique, l’un des papes de le Rumba congolaise moderne. Mais sa mort physique ne sonna pas le glas de son immense œuvre. Bien au contraire, elle reste d’actualité, et plus que jamais vivante. Parmi ses multiples « chroniques sociales », « La vie des hommes ». A coup de phrases dures, Franco y souligne la mécanique du drame, que vit Malelisa, femme au foyer, délaissée par un mari volage, adepte de toutes les marques de bière.
Roman : « Paris la Défonce », une alacrité d’écriture

Roman : « Paris la Défonce », une alacrité d’écriture

« Qu’est-ce que le style ? Une manière compliquée de raconter des choses simples ou une manière simple de raconter des choses compliquées ? » (Jean Cocteau) Elisabeth Ndala, elle, sans détour a opté pour une manière simple de raconter une histoire compliquée. Sa nouvelle, ou plutôt son roman – puisqu’il n’y a pas unité de temps, d’action et de lieu -, « Paris la Défonce », est un enjouement littéraire. Il n’y a pas de dialogues ; ils sont du moins dilués dans le discours narrativisé, comme pour marquer plus de distance.
Le rappeur Akon ©DR

Le rappeur Akon va investir dans un projet écotouristique au Sénégal

Le rappeur Akon a décidé d'investir dans l'écotourisme sur la côte Atlantique au Sénégal, le pays d'origine de sa famille, ont indiqué jeudi des responsables du gouvernement et du secteur. Connu pour ses tubes R&B "Locked Up" ou "Smack That", le chanteur et producteur américano-sénégalais de 46 ans a signé mardi au Sénégal un accord avec la société publique Sapco (Société d'aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal).
Brazzaville ma mère de Bedel Baouna de la gravité du style © Couverture du livre

Littérature - Brazzaville, ma mère de Bedel Baouna : de la gravité, du style

Ouvrir ce roman comme l’on pénètre Brazzaville, s'enivrer de la trame ciselée comme des couleurs et des odeurs… Brazzaville, ma mère vous retient ; une fois le roman ouvert, vous n’avez plus envie de le refermer, « comme si un levier magnétique s'enclenchait au fil des pages ». Une immersion dans l’imaginaire congolais…  
Cyriaque Kouba Nkouamoussou

Littérature - « Royan, l’enfance volée » : Cyriaque Kouba nous émeut

Né au Congo, Cyriaque Kouba Nkouamoussou vit entre Brazzaville et Paris. Ingénieur-agronome, Enseignant-assistant à l’ENSAF (Ecole nationale supérieure d’agronomie et de foresterie), il s’adonne à l’écriture à ses heures perdues. Son premier roman, Royan, l’enfance volée, aborde le sujet délicat et gravissime des enfants de la rue, accusés parfois (à tort) « de sorciers ». 
L'acteur, réalisateur et DJ britannique Idris Elba ©DR

L'acteur Idris Elba devient citoyen de la Sierra-Léone

L'acteur, réalisateur et DJ britannique Idris Elba est devenu citoyen sierra-léonais et a reçu un passeport diplomatique des mains du président Julius Maada Bio vendredi, lors de sa première visite dans le pays d'origine de son père, a rapporté un correspondant de l'AFP.