Interview - H Lui-même, la nouvelle voix de la scène afro-pop

H Lui-meme

La scène afro-pop est en ébullition. Un nouveau talent fait parler de lui depuis peu. Musicien d'origine congolaise, H Lui-meme propose des compositions combinant des éléments de la Rumba et ceux de la RnB. Né à Goma en République Démocratique du Congo, Il est le troisième d'une famille de 7 enfants. Son père a fuit la démocratie du Congo en tant que réfugié politique et a été notaire de la ville de Goma pendant plusieurs années. Interview. 

Qu’est-ce qu’ai la musique pour vous ?

Je peux dire que la musique a contribuer à faire de moi la personne que je suis aujourd'hui. La musique me donne confiance, elle a toujours été pour moi une source d'évasion émotionnelle. Que ce soit pour écrire ou pour écouter de la musique, je suis toujours en mesure d’exprimer ce que je ressens à l’intérieur, ainsi que ce qui se passe autour de moi et dans le monde entier.

Quand avez-vous réalisé que vous vouliez être musicien?

Il y a cinq ans, j'ai commencé à aller sur youtube. J'écoutais certains sons publiés par de nombreux producteurs. J'écrivais pour eux et je mettais juste de l'ambiance. J'écoutais de la nouvelle musique et je voyais que mon métier était différent. C’est ainsi que j’ai décidé de prendre les choses aux sérieux et de partager mes créations avec un large public.

Quels sont vos objectifs à court et à long terme avec Music?

Je cherche à faire de la bonne musique. Provoquer des émotions chez les personnes qui font le choix d’écouter mes productions. J’intègre mes racines et les influences occidentales dans ma musique afin que les gens entendent et comprennent mon style. Je souhaiterais également collaborer avec les meilleurs producteurs parce qu’ils ont travaillé avec les meilleurs musiciens.

Quelles sont tes influences et musiciens qui t'inspirent?

La vie est ma principale influence. J'écris en fonction des épisodes de ma vie. Ce sont tous les événements que j'ai vécus, mais aussi ce qui se passe dans le monde. Je suis tellement ému par les instruments que cela me pousse à écrire ou à donner un style libre à un rythme ou à une berceuse.

Pour ce qui est des gens, je dirais mon père bien qu’il ne soit pas musicien. Je citerais également Papa Wemba, Ferre Gola, Père Patrice, Micheal Jackson, Damien Marley, Wizkid, Hiro, Davido, Banky W et Ne-Yo, pour ne nommer que ceux-là. mais la liste est longue.

 

Videos

Culture

Apparition surprise de Mandela lors d'un concert de Johnny Clegg à Francfort en 1997

Le chanteur sud-africain Johnny Clegg est décédé à l'âge de 66 ans

Le chanteur sud-africain Johnny Clegg, fervent opposant à l'apartheid qui a révolutionné la musique en mêlant rythmes zoulou et pop occidentale, est décédé mardi à l'âge de 66 ans des suites d'un cancer. "Johnny est décédé paisiblement aujourd'hui (mardi), entouré de sa famille à Johannesburg (...), après une bataille de quatre ans et demi contre le cancer", a annoncé son manager Roddy Quin sur la chaîne de télévision publique SABC.
Charlotte Nodi, présentatrice de « Ô Grandes Dames »

Ô Grandes Dames avec Charlotte Nodi, une nouvelle émission pour promouvoir la femme africaine

Après quatre années loin des caméras, Charlotte Nodi revient devant les caméras et présentera « Ô Grandes Dames », une nouvelle émission produite par Bod Djani et Makea Production. 
Les obsèques du "père de la littérature ivoirienne" Bernard Dadié, le 12 avril 2019 à Abdjan

Côte d'Ivoire: dernier hommage à Bernard Dadié, "père de la littérature ivoirienne"

Le père de la littérature ivoirienne, l'écrivain Bernard Dadié, décédé à l'âge de 103 ans, a été inhumé vendredi à Abidjan en présence d'une foule importante et après des hommages militaires.Une foule composée d'anonymes et de personnalités politiques, dont le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandaman, l'ex-première Dame Simone Gbagbo ou l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, ont assisté à la messe de requiem.
Omar Chakri

Décès M. Omar Chakri, un humaniste s’en est allé.

La communauté musulmane de France vient de perdre un des leaders du dialogue inter-religieux et de la cohésion entre les citoyens.Le décès de M. Omar Chakri le 26 février 2019 a provoqué une vague de tristesse parmi la communauté musulmane en France et parmi un nombre d’élus de la région d’Alsace.
Le film rwandais "La miséricorde de la jungle" remporte le Fespaco du cinquantenaire

Le film rwandais "La miséricorde de la jungle" remporte le Fespaco du cinquantenaire

Le film rwandais "The Mercy of the jungle" (La miséricorde de la jungle), de Joël Karekezi, a remporté samedi l'Etalon d'Or de Yennenga du 26e Fespaco, une édition marquée par la révélation d'agressions sexuelles contre les femmes dans le cinéma africain. "C'est un grand honneur pour moi, toute mon équipe et toute cette jeune génération, on va continuer à faire des films", a déclaré le cinéaste de 33 ans après la cérémonie de clôture du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).
Marché international du cinéma et de la télévision africains

Burkina : ouverture du Mica, le marché du cinéma et de la télévision africains

La 19e édition du Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica), rendez-vous entre producteurs, distributeurs, diffuseurs et porteurs de projets, s'est ouverte dimanche à Ouagadougou en marge du Fespaco.Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), biennal, fête son cinquantenaire.
 Le chanteur congolais Koffi Olomide écoutant le verdict du tribunal de Kinshasa le 16 août 2012. C'était déjà une affaire de "coups et blessures". © AFP PHOTO / JUNIOR KHANNA

Agressions sexuelles: la star congolaise Koffi Olomidé fixée sur son sort le 18 mars

Le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé, poursuivi pour agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses mais absent lundi à son procès devant le tribunal correctionnel de Nanterre, sera fixé sur son sort le 18 mars. Actuellement visé par deux mandats d'arrêt, un français et un zambien, la star de 62 ans, qui nie les faits, avait laissé entendre en juin 2018 qu'il viendrait se défendre lors de l'annonce de son renvoi devant la justice française. Mais il n'a pas paru ce lundi à son procès, tenu à huis clos.