Congo Na Paris: la première édition a répondu aux attentes du public

C'est l'événement attendu par la diaspora Congolaise résidant en France. Le salon de la culture congolaise, Congo Na Paris, s'est tenu du 27 au 28 mai. Un succès qui permet aux organisateurs de conforter la nécessité de promouvoir le dynamisme de la République Démocratique du Congo.

Congo Na Paris a réussi son pari: réunir un millier de personnes autour du Congo. Durant deux jours, les visiteurs du salon ont pu découvrir plusieurs stands faisant la promotion de la culture congolaise.

Le premier jour a été organisée sous la forme d'un forum avec plusieurs tables rondes: Culture, Citoyenneté, Leadership, Jeunesse, Inspiration. La deuxième journée était réservée à la culture musicale, la sape, un défilé de mode...

Forum Congo Na Paris. 27/05/2017. Source: Twitter

Congo Na Paris s'est donné comme mission de mettre en avant les nombreux Congolais qui font la fierté de la RDC, mais qui sont trop souvent dans l'ombre. En effet, le manque de références dans d'autres secteurs professionnels que le sport ou la musique est un vrai problème pour la jeunesse congolaise.

Pour cette première édition, Congo Na Paris a mis en lumière, Elvis Addiema, rédacteur chez Trace tv, Kahi Lumumba, créateur de TOTEM Experience, L'avocate Dorothée Madiya, Claire Tawab, maire adjointe à Grigny, Annie Mutamba, spécialiste en communication et lobbyiste...

 

 

Encore merci à @congonaparis pour cette magnifique initiative, la diaspora en action. J'ai été invité à revenir sur mon parcours lors de la table ronde " jeunesse et innovation". Très belle experience. #CongoNaParis#salon#France#Congo#culture#experience#engagement#work

Une publication partagée par Elvis Adidiema (@goldnite) le

27 Mai 2017 à 14h40 PDT

 

Videos

Culture

Charlotte Nodi, présentatrice de « Ô Grandes Dames »

Ô Grandes Dames avec Charlotte Nodi, une nouvelle émission pour promouvoir la femme africaine

Après quatre années loin des caméras, Charlotte Nodi revient devant les caméras et présentera « Ô Grandes Dames », une nouvelle émission produite par Bod Djani et Makea Production. 
Les obsèques du "père de la littérature ivoirienne" Bernard Dadié, le 12 avril 2019 à Abdjan

Côte d'Ivoire: dernier hommage à Bernard Dadié, "père de la littérature ivoirienne"

Le père de la littérature ivoirienne, l'écrivain Bernard Dadié, décédé à l'âge de 103 ans, a été inhumé vendredi à Abidjan en présence d'une foule importante et après des hommages militaires.Une foule composée d'anonymes et de personnalités politiques, dont le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandaman, l'ex-première Dame Simone Gbagbo ou l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, ont assisté à la messe de requiem.
Omar Chakri

Décès M. Omar Chakri, un humaniste s’en est allé.

La communauté musulmane de France vient de perdre un des leaders du dialogue inter-religieux et de la cohésion entre les citoyens.Le décès de M. Omar Chakri le 26 février 2019 a provoqué une vague de tristesse parmi la communauté musulmane en France et parmi un nombre d’élus de la région d’Alsace.
Le film rwandais "La miséricorde de la jungle" remporte le Fespaco du cinquantenaire

Le film rwandais "La miséricorde de la jungle" remporte le Fespaco du cinquantenaire

Le film rwandais "The Mercy of the jungle" (La miséricorde de la jungle), de Joël Karekezi, a remporté samedi l'Etalon d'Or de Yennenga du 26e Fespaco, une édition marquée par la révélation d'agressions sexuelles contre les femmes dans le cinéma africain. "C'est un grand honneur pour moi, toute mon équipe et toute cette jeune génération, on va continuer à faire des films", a déclaré le cinéaste de 33 ans après la cérémonie de clôture du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).
Marché international du cinéma et de la télévision africains

Burkina : ouverture du Mica, le marché du cinéma et de la télévision africains

La 19e édition du Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica), rendez-vous entre producteurs, distributeurs, diffuseurs et porteurs de projets, s'est ouverte dimanche à Ouagadougou en marge du Fespaco.Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), biennal, fête son cinquantenaire.
 Le chanteur congolais Koffi Olomide écoutant le verdict du tribunal de Kinshasa le 16 août 2012. C'était déjà une affaire de "coups et blessures". © AFP PHOTO / JUNIOR KHANNA

Agressions sexuelles: la star congolaise Koffi Olomidé fixée sur son sort le 18 mars

Le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé, poursuivi pour agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses mais absent lundi à son procès devant le tribunal correctionnel de Nanterre, sera fixé sur son sort le 18 mars. Actuellement visé par deux mandats d'arrêt, un français et un zambien, la star de 62 ans, qui nie les faits, avait laissé entendre en juin 2018 qu'il viendrait se défendre lors de l'annonce de son renvoi devant la justice française. Mais il n'a pas paru ce lundi à son procès, tenu à huis clos.
Le chanteur congolais Koffi Olomidé. ©DR

Agressions sexuelles: le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé absent à son procès

Le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé, poursuivi pour agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses, était très attendu lundi devant la justice française mais son procès a débuté sans lui et à huis clos. Actuellement visé par deux mandats d'arrêt, un français et un zambien, la star de 62 ans avait pourtant laissé entendre en juin 2018 qu'il viendrait se défendre à l'annonce de son renvoi devant la justice française.