Côte d'Ivoire: dernier hommage à Bernard Dadié, "père de la littérature ivoirienne"

Les obsèques du "père de la littérature ivoirienne" Bernard Dadié, le 12 avril 2019 à Abdjan

Le père de la littérature ivoirienne, l'écrivain Bernard Dadié, décédé à l'âge de 103 ans, a été inhumé vendredi à Abidjan en présence d'une foule importante et après des hommages militaires.

Une foule composée d'anonymes et de personnalités politiques, dont le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandaman, l'ex-première Dame Simone Gbagbo ou l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, ont assisté à la messe de requiem.

Le cardinal d'Abidjan, Mgr Jean-Pierre Kutwa, a décrit "un homme affectif cultivant l'amour et vénérant la vérité".

"Nous avons besoin aujourd’hui dans notre Côte d'Ivoire de beaucoup d'amour et beaucoup de vérité pour que notre pays (...) soit toujours debout pour des siècles et des siècles", a affirmé le religieux dans son discours.

Après la messe, trois détachements de l'armée ivoirienne ont rendu les honneurs militaires à l'écrivain dont le cercueil, recouvert du drapeau national orange-blanc-vert, était dressé sur le parvis de la Cathédrale St Paul du Plateau, avant son enterrement au cimetière de Williamsville.

Bernard Dadié, décédé le 9 mars, a abordé tous les genres littéraires: poésie, roman, chroniques, contes traditionnels et surtout théâtre.

En 1950 il publie un recueil de poèmes engagés, "Afrique debout !" qui dénonce les relations de domination entre Blancs et Noirs dans l'Afrique coloniale.

Son autobiographie romancée, "Climbié", parue en 1952, est sans doute son oeuvre la plus célèbre, également très critique vis-à-vis du colonialisme. En 1980, son roman "Les jambes du fils de Dieu" (1980) remporte aussi un franc succès.

Bernard Dadié a reçu deux fois le grand prix littéraire d'Afrique noire avec "Patron de New York" (1965) et "La ville où nul ne meurt" (1968).

Videos

Culture

Le Congo a un super potentiel touristique. Les chutes de la Loufoulakari ne sont qu’à 75 km de Brazzaville © Kiki Lawanda

Tourisme : Le Congo comme la Grèce ?

Le Tourisme comme principalement levier de croissance économique n’est pas qu’une réalité en Grèce ou dans les pays d’Europe. En Afrique, des pays comme le Botswana, l’Afrique du Sud, le Kenya ou la Namibie on en fait un des secteurs clés de leur économie.En Namibie par exemple, le Tourisme ce sont plusieurs milliards de dollars de revenus directs et indirects, plus de 20% du PIB et c’est le 3eme secteur économique après les Mines et l’Agriculture.
PRÉSENTATION DU LIVRE : « Le divorce comme négation de l’amour conjugal. Ses conséquences sur l’enfant »

PRÉSENTATION DU LIVRE : « Le divorce comme négation de l’amour conjugal. Ses conséquences sur l’enfant »

Né le 8 mai à Brazzaville (République du Congo) Staffen Yhanil Cheysnel Nkodia, l’auteur du livre que nous présentons, est prêtre de l’Archidiocèse de Brazzaville depuis 2012 et membre de la Commission diocésaine pour la pastorale de la famille et de la vie.
DJ Arafat

Le chanteur ivoirien DJ Arafat décède à 33 ans

 De sources dignes de foi, l'artiste musicien ivoirien Arafat DJ n'est plus. Dimanche 11 août en pleine démonstration de cascade à moto, Arafat avait percuté un vehicule non loin de l'ambassade de la Chine à Abidjan, la star du couper-décalé s'est éteint ce lundi dans un centre hospitalier de la capitale ivoirienne. DJ Arafat décède à 33 ans.
Pierre Péan

Le journaliste Pierre Péan est décédé à 81 ans

Le journaliste d'investigation est décédé à l'âge de 81 ans. Il avait enquêté sur la tragédie des Grands Lacs, les Bongo au Gabon, François Mitterrand, Jacques Chirac...Il s'était fait connaître pour ses enquêtes fouillées. Le journaliste Pierre Péan, enquêteur chevronné ayant pour sujets de prédilection l'Afrique, les médias et la face cachée des personnalités politiques, notamment le passé trouble de l'ex-président socialiste François Mitterrand pendant l'occupation nazie, est mort jeudi, a annoncé L'Obs.
Apparition surprise de Mandela lors d'un concert de Johnny Clegg à Francfort en 1997

Le chanteur sud-africain Johnny Clegg est décédé à l'âge de 66 ans

Le chanteur sud-africain Johnny Clegg, fervent opposant à l'apartheid qui a révolutionné la musique en mêlant rythmes zoulou et pop occidentale, est décédé mardi à l'âge de 66 ans des suites d'un cancer. "Johnny est décédé paisiblement aujourd'hui (mardi), entouré de sa famille à Johannesburg (...), après une bataille de quatre ans et demi contre le cancer", a annoncé son manager Roddy Quin sur la chaîne de télévision publique SABC.
Charlotte Nodi, présentatrice de « Ô Grandes Dames »

Ô Grandes Dames avec Charlotte Nodi, une nouvelle émission pour promouvoir la femme africaine

Après quatre années loin des caméras, Charlotte Nodi revient devant les caméras et présentera « Ô Grandes Dames », une nouvelle émission produite par Bod Djani et Makea Production. 
Les obsèques du "père de la littérature ivoirienne" Bernard Dadié, le 12 avril 2019 à Abdjan

Côte d'Ivoire: dernier hommage à Bernard Dadié, "père de la littérature ivoirienne"

Le père de la littérature ivoirienne, l'écrivain Bernard Dadié, décédé à l'âge de 103 ans, a été inhumé vendredi à Abidjan en présence d'une foule importante et après des hommages militaires.Une foule composée d'anonymes et de personnalités politiques, dont le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandaman, l'ex-première Dame Simone Gbagbo ou l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, ont assisté à la messe de requiem.