Séjour au Pays, au service des amoureux de l'Afrique

Séjour au Pays, une agence qui ambitionne de faire de la région des grand lacs une zone touristique

Elle ambitionne de faire de la région des grand-Lacs une zone touristique. Sandra Mopete, congolaise, installée en France, a redecouvert  Kinshasa en 2013, après plusieurs années d'absences.  Décidée, à partager cette nouvelle expérience avec le grand public, elle lance Séjour au Pays. Interview.

Séjour au Pays est aujourd’hui pionnière dans l’organisation de séjour en Afrique centrale. Comment se lance t-on dans une telle aventure ?

Pour comprendre la source de SÉJOUR AU PAYS , je dois vous raconter ma vie.En fait, l'idée est né de mon expérience personnelle. En tant que congolaise de l'étranger, j'ai eu à faire un retour au pays en 2013 pour des raisons professionnelles. Et je suis tombée amoureuse de Kinshasa, de sa faune et sa flore bien entendu et surtout des hommes et femmes que j'ai croisés. Et là j'ai été touchée par la misère sociale dans laquelle vivent certaines personnes, surtout celles qui sont diplômées. La ressource humaine est telle que je me suis demandé comment leur donner du travail, un travail qui valorise non seulement le peuple mais aussi le pays.

De ce fait j'ai opté pour le secteur touristique, un des grands thèmes de développement économique du pays, pour mettre en oeuvre ce projet. De plus, pour commencer, la clientèle visée est la diaspora africaine en France ainsi que les Européens amis ou amoureux de l'Afrique. Donc d'un côté des voyageurs potentiels qui ont un budget loisir et qui ont l'opportunité de découvrir les belles facettes d'une capitale africaine et de l'autre des otochtones qui sont formés aux standards internationaux par SÉJOUR AU PAYS pour les recevoir. On se lance dans une telle aventure lorsque l'on est passionné, passionné de l'Afrique et passionné par l'humain.

Que retrouve t-on dans l’offre « séjour au pays » ?

L'offre SÉJOURAU PAYS est clé en main, ce qui veut dire que le voyageur n'aura pas de surprise financier une fois qu'il a réglé son séjour en France. ILS'AGIT D'UNE OFFRE DE GROUPE, 10 PERSONNES.

LE PRIX «Tout inclus» comprend:

-L'aide administrative pour l'obtention du passeport ou du visa (frais à la charge du client), nous effectuons les démarches du visa à votre place.

-L'assistance à l'aéroport au départ; nous allons étiqueter vos bagages. 

-Le transport aérien; nous nous chargeons de la réservation et achat de votre billet d'avion Paris/ capitale Afrique subsaharienne/ Paris.

-Le transfert Aéroport/ lieu d'hébergement, nous mettons les véhicules climatisés à votre disposition dès votre arrivée en Afrique.

-Le port des bagages lors des transferts locaux, nos agents en prendront soin et vigilance. 

-L'hébergement en résidence privée sécurisée (repas et boissons locales, pension complète), vous logerez dans une résidence privée chez l'habitant laissé libre pour l'occasion. 

-Les divertissements programmés, nous avons conçu un programme jour par jour d'activités et vous disposez de 1 ou 2 jours libres selon les thèmes et les saisons.

-L'accès à une consultation médicale si nécessaire puisque nous avons un médecin lié à un hôpital notoire sur la place qui veille sur le groupe pendant toute la durée du séjour.

Le tourisme en Afrique et surtout au Congo restent sous exploité. Quelle stratégie avez-vous mis en place pour le développement de votre entreprise ?

L'un de nos objectif est d'apporter une nouvelle dynamique à ce qui se fait déjà sur place par les agences de voyages. Nous apportons une nouvelle clientèle en quête de découverte ou de changement de destinations. Notre stratégie est d'abord de populariser notre offre. Il est vrai que les pays africains anglophones n'ont plus de preuve à faire du point de vue tourisme.

Le Congo dispose des mêmes atouts et ne les exploite pas suffisamment pour en faire une référence économique profitable.

Une fois que travailler en partenariat avec SÉJOUR AU PAYS sera devenu une valeur ajoutée pour les établissements touristiques, ces derniers se verront obliger d'améliorer leurs équipements.

Autre objectif c'est à moyen terme d'aller visiter les autres grandes villes de ces pays d'Afrique noire francophone, qui regorgent d'encore plus de merveilles à découvrir. Et pour finir pourquoi pas constuire un Africa tour des différents villes que nous auront conquises ?

Peu de vos concurrent qui sont des entreprises expertes dans le tourisme se refusent d’aller dans les pays que vous proposez. N’est-ce pas le signe d’une région peu enclin au business du tourisme ?

Il est vrai que nous disposons de très peu de concurrents, en tout cas sur KINSHASA, aucun pour le moment à modèle économique égal. À mon humble avis, les investisseurs sont peu, et n'osent pas sauter le pas, à cause des barrières et des préjugés fondés sur cette zone. Il ne faut pas se voiler la face, l'instabilité politique fait que peu de volontaires prennent la patience qu'il faut pour y investir. Nous allons démontrer que le tourisme peut aussi se faire dans cette zone délaissée, nous y croyons fermement.

Dans cette région (les grands lacs) le manque d’infrastructures reste une réalité. De même pour la sécurité. Comment Séjour au Pays réussi à satisfaire ses clients ?

SÉJOUR AU PAYS ne propose au démarrage que des voyages vers les capitales où les infrastructures en place sont juste suffisantes pour concevoir une semaine d'activités pouvant bien divertir le groupe de 10 personnes. Pour encadrer le groupe de voyageurs, notre agence de service met d'une part 7 agents formés à disposition pour faciliter le quotidien; d'autre part une équipe de 5 personnes à Paris prépare les réservations avec la due diligence nécessaire. De plus, elle fait appel au service d'un guide de L'ONT, qui est aussi un facilitateur lorsqu" il faut passer des barrages de contrôle. La sécurité du groupe sera suivi au quotidien parceque SÉJOUR AU PAYS attend un partenariat avec la DGM et l'ANR pour aplanir davantage les déplacements des voyageurs. Nous avisons aussi l'ambassade de France de la présence de ses ressortissants sur la zone. La question de la sécurité sur place fait plus couler d'encre que la réalité sur le terrain. Moi même personnellement je fais des aller-retour et à aucun moment j'ai été victime, donc nos voyages se passeront paisiblement.

Parlons chiffres. Combien de séjours proposez par mois? A l’année ? Et quel est le tarif moyen d’un séjour organisé par votre société?

Nous comptons réaliser 12 semaines de voyage en 2019 et le double en 2020. Le tarif moyen est de 2299 euros par séjour d'1 semaine clé en main, sachant que nous avons une offre de lancement à 1745 euros si vous réservez pour le départ du samedi 23 février 2019 , 30 % de réduction ! Ce n'est pas négligeable. 

Retrouve t-on vos offres sur les plateformes d’achats en ligne (Booking, Ebooker...) ?

Dans l'immédiat vous pouvez retrouver nos offres sur notre site web www.séjouraupays.comDes négociations sont en cours avec des tours opérateurs et agences de voyage pour qu'à l'avenir nous élargissons notre distribution avec eux en ligne.

​Propos recueillis par Roger Musandji