Le FMI exhorte Congo à poursuivre les réformes pour retrouver la croissance

Le chef de la délégation du Fonds monétaire international (FMI), Alex Segura-Ubiergo

Le chef de la délégation du Fonds monétaire international (FMI), Alex Segura-Ubiergo a exhorté la République du Congo à poursuivre l’exécution des principales réformes retenues par les deux parties pour la réussite du programme économique conclu le 11 juillet 2019 visant le retour positif de la croissance économique du pays.

Le chef de la délégation du FMI a fait cette exhortation aux autorités congolaises, mercredi dernier, après une séance de travail avec le ministre des Finances, Calixte Nganongo.

Ainsi, après avoir relevé des progrès dans la mise en œuvre du programme économique entre le FMI et le Congo lié au retour de la croissance hors pétrole et à l’exécution des principales réformes, Alex Segura-Ubiergo a déploré le fait que « ce retour de la croissance hors pétrole demeure relativement faible », même s’il peut être qualifié « de positif, après trois ans de récession dans le pays ».

La dernière mission du FMI au Congo a loué « les efforts du régime pour réduire le poids de la dette, maîtriser les dépenses publiques », avant d’inviter les autorités à poursuivre les réformes sur la transparence, de la bonne gouvernance publique et de l’environnement des affaires.

Pour Alex Segura-Ubiergo, « ces efforts sont également à faire pour la dette commerciale extérieure qui a encore un poids très important sur l’économie congolaise ».

Avec APA