La SFI envoie un ballon d'oxygène à NSIA banque Côte d’Ivoire

NSIA Banque Côte d’Ivoire

La société financière internationale (IFC), a annoncé l’octroi d’un prêt sur un an d’un montant de 25 millions d’euros (environ 16. 415. 546. 000 milliards FCFA) à NSIA Banque Côte d’Ivoire (NSIA), indique un communiqué de la direction de la Banque ivoirnne.

Ce prêt, selon le communiqué dont Oeil d'Afrique s'est procuré une copie, va dans le cadre de la situation de la crise sanitaire du Covid-19, permettre à la banque de consentir de nouveaux crédits pour financer le commerce ou les besoins en fonds de roulement des entreprises à court de liquidités du fait de la pandémie de Covid-19.

Ce prêt est le premier investissement de la SFI en Côte d’Ivoire dans le cadre de son mécanisme de financement accéléré mis en place pour accompagner les institutions financières clientes de la SFI et les milliers de petites entreprises qu’elles soutiennent face à la crise causée par la pandémie.

Le prêt octroyé à NSIA bénéficie entre autres du soutien du mécanisme de financements mixtes du Guichet de promotion du secteur privé (PSW) de l’Association internationale de développement (IDA). Ce mécanisme rentre dans le cadre de la politique d'appui de la SFI pour soutenir financièrement les entreprises dans le contexte de crise sanitaire qui a lourdement fragilisé les entreprises. C'est dans cette optique que la SFI mis sur pied un fonds de soutien à travers une contre-garantie absorbant les premières pertes jusqu'à hauteur de 215 millions de dollars dans les pays éligibles au financement de l'IDA. C'est le cas de la Côte d'Ivoire.

Ce financement de la SFI a pour but principal de soutenir les entreprises ivoiriennes à préserver leurs outils de production et où leurs activités en vue de faciliter la reprise et la relance du tissu micro-économique. 

En effet ce prêt financier de la SFI vient stimuler la banque NSIA, qui est classée parmi les trois plus grandes banques commerciales de Côte d’Ivoire. À cet effet NSIA, va pouvoir accroître son portefeuille de prêts aux commerçants, aux grandes sociétés et aux petites et moyennes entreprises (PME), et ce, malgré la contraction du marché financier provoquée par la pandémie. Le projet de la SFI est destiné à appuyer la banque à proposer des crédits pour financer le commerce ou les besoins en fonds de roulement des entreprises sur une période de deux ans. Léonce Yace, le directeur général de NSIA, s'est félicité de ce partenariat avec la SFI qui a choisi son institution comme la première banque à bénéficier du mécanisme de financement innovant et adapté aux besoins du marché. Pour le directeur général de NSIA banque, il s’agit d’une étape importante qui renforce un peu plus leur partenariat avec la SFI et son établissement bancaire.

En outre, il sied de souligner qui plus est en février 2020, la SFI a investi dans un programme de titrisation de 40 milliards de francs CFA (environ 67,5 millions de dollars) de NSIA. Il s’agissait alors de la première titrisation de prêts réalisée et administrée par une banque commerciale au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Cette opération a permis à NSIA d’accroître ses prêts aux PME et d’avoir accès aux marchés financiers locaux ainsi qu’à des sources de financement à long terme à travers un instrument financier de maturité similaire au portefeuille de prêts de la banque.

Les difficultés économiques et sociales enregistrées par les entreprises en Côte d'Ivoire depuis l'apparition de la pandémie de COVID-19 a provoqué des conséquences structurelles qui ont considérablement impacté sur l'activité entrepreneuriale. Selon les dernieres previsions et persectives, la croissance du PIB devrait passer de 6,9 % en 2019 à 2,7 % en 2020 et les principaux secteurs d’exportation (cacao et produits connexes, pétrole, caoutchouc et noix de cajou) risquent de connaitre un ralentissement sous l’effet de la volatilité des marchés mondiaux et de la baisse de la demande.

Rodrigue Fénelon Massala.