Angola : pour les six mois João Lourenço au pouvoir, l'un des fils de son prédécesseur, Filomeno dos Santos, inculpé.

Joao Lourenco, le président angolais.

Le fils de l'ex-président angolais, José Filomeno dos Santos, a été accusé de fraude liée à une transaction de 500 millions de dollars sur un compte bancaire central, a rapporté lundi la radio d'Etat.

Dos Santos était l'ancien chef du fonds souverain de 5 milliards de dollars de l'Angola. L'ancien gouverneur de la banque centrale, Valter Filipe da Silva, a également été accusé de fraude dans cette affaire, a rapporté la radio d'Etat. (Reportage de Stephen Eisenhammer Montage de Joe Brock)