Dossier élection présidentielle en RDC : L’invalidation de JP Bemba arrange bien de gens au sein de l’opposition congolaise

Jean-Pierre Bemba, Président du MLC et candidat à l'élection présidentielle en RDC

L’invalidation de la candidature de Jean-Pierre Bemba par la CENI a suscité de nombreuses réactions. Grincement de dents au Mouvement de la Libération du Congo, sourire en coin du côté de la majorité présidentielle (PPRD et FCC), posture attentiste et gênée à l’UNC de Vital Kamerhe, immense joie chez les Tshisekedistes de l'UDPS.

Si l’on peut comprendre la posture de ces derniers qui détestent tout ce qui ne s’appellent pas Tshisekedi et ne jurent que par la candidature de leur leader, que dire de l’UNC dont le délégué à la CENI a cautionné l’invalidation de la candidature de Jean-Pierre Bemba ? Comment interpréter cette posture qui s’apparente à un acte de traîtrise à l’égard d’un allié au sein de l’opposition ?  

L’invalidation de Jean-Pierre Bemba arrange bien de gens au sein de l’opposition congolaise. Même si son acquittement par la CPI et son retour au pays ont été unanimement salués par les leaders de l’opposition, il n’en demeure pas moins que ce retour a dérangé certains d’entre eux. Du côté du pouvoir, on en était bien conscient.

Avec le rejet du seul véritable poids lourd de l’opposition, Kinshasa s’assure d’avoir en face d’elle deux candidats (Vital et Félix) incapables de s’entendre et de bénéficier, au regard de ce qui vient de se passer à la CENI, du soutien des grands partis comme le MLC et le PALU.

À l’allure où vont les choses (et au cas où la cour constitutionnelle confirme la décision de la CENI), c’est la communauté internationale qui risque de jouer l’arbitre et de départager les parties. Félix Tshilombo n’inspirant confiance à personne aussi bien au niveau de l’opposition (non seulement il est perçu comme le candidat d’une tribu, mais les âneries de ses lieutenants irritent au plus haut plus point les autres partis, y compris le mouvement « Ensemble » de son ami Moise Katumbi) que de l’étranger, elle aura donc le choix entre légitimer une énième fraude électorale comme en 2006 et 2011 ou proclamer la fausse victoire de Vital Kamerhe. À moins que le peuple congolais s’oppose à cette manœuvre de toutes ses forces et renverse l’ordre cannibale à l’origine de sa souffrance. 

Patrick Mbeko

Videos

Analyses et Opinions

Louis Magloire Keumayou © Capture d'écran de France 24

Sommet Russie-Afrique:une rencontre «plus sécuritaire qu’économique» (analyste)

La ville russe de Sotchi va accueillir du 22 au 24 octobre prochain le tout premier sommet Russie-Afrique, une rencontre, certes placée sous le signe du renforcement des relations entre les deux entités, mais qui sera « plus sécuritaire qu’économique », a confié l’éditorialiste camerounais, Louis Magloire Keumayou.
Des manifestants brandissent des pancartes appelant à libérer Hajar Raissouni, journaliste marocaine condamnée à un an de prison pour "avortement illégal" et relations sexuelles hors mariage, à Rabat, le 2 octobre 2019. (STRINGER / AFP)

Maroc : le collectif des "Hors-la-loi" demande l'arrêt des poursuites liées aux mœurs

Un collectif auteur d'un manifeste "Hors-la-loi" signé par 10 000 personnes a demandé au parquet marocain de suspendre l'application de "lois liberticides" punissant de prison le sexe hors-mariage, l'adultère et l'avortement. Le manifeste des "Hors-la loi" a été publié le 23 septembre au moment du procès d'Hajar Raïssouni, une journaliste condamnée le 30 septembre à un an de prison ferme pour "avortement illégal" et "débauche" (sexe hors mariage) et dont les proches ont dit à l'AFP qu'elle ferait appel. 
Guillaume Soro

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro candidat à la présidentielle de 2020

C’était un secret de polichinelle, c’est désormais public. Guillaume Soro est candidat à la présidentielle ivoirienne de 2020. L’ancien président de l’Assemblée nationale, devenu opposant au régime d’Alassane Ouattara, l’a annoncé lors d’une réunion avec des sympathisants de la diaspora à Valence en Espagne samedi.
Le président français Emmanuel Macron

Macron l’Africain : le soufflé est retombé.

Emmanuel Macron est probablement le président français dont l’élection a suscité un espoir général au sein des populations africaines, toutes générations confondues. Deux ans après, elles sont partagées entre désenchantement et interrogations.
Jérémy Lissouba, Clément Mouamba, et Christel Sassou Nguesso © Oeildafrique.com

Congo - Jérémy Lissouba : s’en prendre à Clément Mouamba, c’est bien ; à Christel Sassou-Nguesso, c’est mieux

Les réseaux sociaux l’encensent, le chérissent. De pestiféré, le député UPADS de Dolisie, Jérémy Lissouba, est devenu en un instant le chouchou des Congolais pour avoir bousculé le premier ministre Clément Mouamba. Décryptage.
Felix Tshisekedi sur France 24.

Interview exclusive de Felix Tshisekedi sur France 24 et RFI, la presse congolaise ne mérite pas ça.

Sept mois d'attente pour finalement aller chercher la parole présidentielle dans un média occidental et non national. Après tous ces mois de silence, le nouveau président congolais Felix Tshisekedi a surpris par son choix. Il a réservé sa première sortie médiatique à France 24 et à RFI. Et la presse nationale tant en ébullition depuis plusieurs années ? Elle devra attendre que France Média Monde ait vidée les questions d'actualité.
Photo : @Presidence_RDC/Twitter

Pourquoi Sylvertre Ilunga Ilunkamba a été désigné Premier Ministre en RDC ?

LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO A ENFIN UN NOUVEAU PREMIER MINISTRE DEPUIS LE 20 MAI. SON NOM : SYLVESTRE ILUNGA ILUNKAMBA. MAIS POURQUOI LUI ET POUR QUOI FAIRE ? TENTATIVES DE RÉPONSE.