Opinion - Allain Jules: "J'ai appris qu'il y a eu une marche à Paris contre l’esclavage."

Un millier de manifestant à Paris hier, quelques dizaines à Toulouse, le scandale de l'esclavage en Libye se répand./ Photo AFP

Ils incriminent les chefs d'Etat africains sans honteusement indexer la France dans l'assassinat macabre de Mouammar Kadhafi, qui a déclenché le chaos en Libye. Les amnésiques semblent oublier que ces derniers voulaient faire une médiation africaine refusée par....Sarkozy, pour résoudre la situation mensongère libyenne. Et pourtant, ce dernier a bénéficié de 50 millions d'euros de la part de la Libye. Depuis 6 ans, la justice francaise n'a pas bougé. Elle a pourtant condamné le fils Obiang, vice-président de Guinée Équatoriale, pour des "délits" commis...chez lui, pas en France...

J'ai appris qu'il y a eu une marche hier à Paris. Aucun reportage dans un media traditionnel. Cherchez l'erreur... Les pleureuses épargnent la France et leur "frère" Obama, premier à lancer son Tomahawk lors du déclenchement de la guerre en Libye, qui a copieusement violé une résolution onusienne...Nous diront la vérité, malgré les accusations fantaisistes ( buzz, jalousie etc..). Oui, parce qu'ils sont d'abord français, malgré leur couleur de peau, ils épargnent la France. Et des moutons les suivent...Pitoyable.

Pourquoi les autorités françaises restent silencieuses sur cet esclavage libyen ? Le quai d'Orsay est allé chercher Saad Harari en Arabie saoudite, non ? Pourquoi ne convoque-t-il pas l'Ambassadeur libyen ? Mystère et boule de gomme. Or, c'est à elles (autorités francaises) qu'il faut demander des comptes. Les aboyeurs ont trop d'intérêts à Paris. Un silence assourdissant qui en dit long sur un calendrier caché pour aller (encore) extorquer des fonds en...Afrique en jouant les "lanceurs d'alerte" qu'ils ne sont point. On nous demande d'oublier Kadhafi comme on nous a demandé hier d'oublier l'esclavage transatlantique car...lointain. Vous êtes sérieux ?

Les mêmes qui disent que c'est la France qui choisit les chefs d'Etat africains demandent à ces derniers de réagir alors que leur chef reste silencieux ? Quelle incoherence ! Or, les pleurs outrés tentent tant bien que mal de noyer le poisson. Des clowns très peu outillés en matière de relations internationales se permettent d'insulter et d'accuser sans toutefois comprendre les enjeux. Ah, l'emotion ! Depuis quand un pompier pyromane est sincère ? Laissez moi rire.

L'UA financée par l'UE peut faire quoi ? Rien. Tartampion installé sur son trône africain par la France peut faire quoi ? Rien. Marchez, marchez, usez vos souliers...Vous n'avez rien compris à la manipulation consistant à ne point designer les vrais coupables... Vous avez déjà vu un intellectuel africain comme migrant ? Jamais. Pourquoi dépenser des milliers d'euros pour voyager alors qu'on peut créer une structure dans son pays ? Le seul combat qui vaille est de demander des comptes à ceux qui ont détruit la Libye : France, ONU, Etats-Unis, Angleterre et les ONG qui ont menti...À notre petit niveau, sur MamAfrika TV, nous le faisons tous les jours...Avant CNN, nous en parlions donc, aucune leçon à recevoir de quiconque, encore moins des opportunistes. Vous avez dit polémique ? Que nenni.

Allain Jules

Videos

Analyses et Opinions

Azarias Ruberwa Manywa, ministre de la décentralisation en RDC et leader de la communauté Banyamulenge

RDC : Les « Banyamulenge ». Qui sont-ils réellement ?

La question des « Banyamulenge » a toujours suscité des débats passionnés en RDC. Il faut que les Congolais et la Communauté internationale comprennent une chose : ceux qu’on appelle « Banyamulenge » sont des Tutsis rwandais arrivés au Congo suite à la Révolution sociale hutue qui a conduit à la chute de la monarchie tutsie au Rwanda, en 1959.

IRAN vs États-Unis : la colère des Mollahs

Au lendemain de la riposte de Téhéran à l’assassinat du général Qassem Soleimani, Donald Trump a livré un discours dans lequel il a joué l’apaisement, se félicitant du fait que les 22 missiles iraniens tirés sur deux bases américaines en Irak n’avaient fait aucune victime. Pour la plupart des analystes occidentaux, l’Iran voulait tout simplement « bluffer ».
Les congolais refusent la balkanisation de leur pays.

Le projet de balkanisation de la RDC n'est pas une vue de l'esprit

Ces derniers temps, plusieurs personnalités congolaises sont montées au créneau pour attirer l’attention sur le risque de balkanisation de la RD Congo, relançant le débat sur cette thèse. Les Rwandais, par la voix du secrétaire d’État Olivier Nduhungirehe, parlent de « théorie du complot ». Mêmement du côté de CACH et de ses sympathisants devenus foncièrement allergiques à toute critique adressée à leur nouvel allié, Paul Kagame.
Des billets de 5.000, 2.000 et 500 francs CFA, en 2017. — Crédit ISSOUF SANOGO / AFP

F. CFA, ECO et présence française au Sahel: c'est aux Africains de prendre leurs responsabilités


Ce sont les chefs d'État africains qui ont décidé de passer du Franc CFA à l’Éco, mais c'est Emmanuel Macron que certains Africains accusent de tous les maux. Alors qu’il a été décidé que la France ne nommera plus aucun représentant au conseil d'administration et au comité de politique monétaire de la BCEAO, ni à la commission bancaire de l'UMOA, il y a toujours de l’agitation dans l’air.
Felix Tshisekedi face à la diaspora congolaise de France. 12/11/2019 à Paris

Félix Tshisekedi à Paris ou l’image d’un président qui refuse de devenir Président

En écoutant Félix Tshisekedi s’exprimer devant des membres de la diaspora congolaise de France réunis ce 11 novembre à l’hôtel pullman de Paris, on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur les facultés intellectuelles et morales de celui qui préside par procuration à la destinée de la RD Congo. En l’écoutant, on a du mal à croire que ce monsieur est le président de tous les Congolais.
Louis Magloire Keumayou © Capture d'écran de France 24

Sommet Russie-Afrique:une rencontre «plus sécuritaire qu’économique» (analyste)

La ville russe de Sotchi va accueillir du 22 au 24 octobre prochain le tout premier sommet Russie-Afrique, une rencontre, certes placée sous le signe du renforcement des relations entre les deux entités, mais qui sera « plus sécuritaire qu’économique », a confié l’éditorialiste camerounais, Louis Magloire Keumayou.
Des manifestants brandissent des pancartes appelant à libérer Hajar Raissouni, journaliste marocaine condamnée à un an de prison pour "avortement illégal" et relations sexuelles hors mariage, à Rabat, le 2 octobre 2019. (STRINGER / AFP)

Maroc : le collectif des "Hors-la-loi" demande l'arrêt des poursuites liées aux mœurs

Un collectif auteur d'un manifeste "Hors-la-loi" signé par 10 000 personnes a demandé au parquet marocain de suspendre l'application de "lois liberticides" punissant de prison le sexe hors-mariage, l'adultère et l'avortement. Le manifeste des "Hors-la loi" a été publié le 23 septembre au moment du procès d'Hajar Raïssouni, une journaliste condamnée le 30 septembre à un an de prison ferme pour "avortement illégal" et "débauche" (sexe hors mariage) et dont les proches ont dit à l'AFP qu'elle ferait appel.