New-York : rencontre entre Kabila et George Soros, mauvais coup pour l'opposition ?

George Soros (gauche), Joseph Kabila (droite) / Montage: ODA

À la marge de l'Assemblée Générale des Nations Unis, le Président Congolais Joseph Kabila a multiplié les rencontres inattendues. Très active avant l'arrivée de Joseph Kabila, la diplomatie congolaise a réussi à faire de ce court voyage un événement.

"Le Chef de l'Etat est un peu comme un lion, il ne fait rien sans être sûr du résultat final." Explique un membre de la délégation congolais à New-York. En effet, la venue de Joseph Kabila à la 72e Assemblée Générale des Nations Unis n'était pas au programme. Sauf que l'équipe qui l'avait précédé, s'était donné pour mission de réussir la "mission impossible".

Pour y parvenir, il eu fallu présenter à Joseph Kabila une liste de personnalités politiques ou économiques dignes de replacer le Président congolais au centre des discussions bien qu'il a déjà dépassé son mandat constitutionnel de 9 mois.

Le Président Guinéen et actuel Président de l'Union Africain, Alpha Condé, le Premier Ministre Belge Charles Michel, la procureure de la CPI Fatou Bensouda, puis les lobbyistes Herman Cohen et surtout la cerise sur le gâteau le milliardaire George Soros étaient une raison suffisante pour voir Joseph Kabila à New-York.

De toutes les rencontres réalisées à New-York, peu de chose ont filtré. Mais voir Soros être reçu par Kabila est "un coup porté à l'opposition qui était nourrie par le milliardaire américain." se rejoint notre source diplomatique. "Ils pensaient que dîner avec le ministre des Affaires étrangères Belges ou prendre des selfies avec des députés européens étaient suffisant pour écarter le Chef de l'Etat. Ils ont oublié qu'avant de parler politique, un homme comme George Soros est avant tout un homme d'affaires." Conclut-il.

George Soros, connu pour son soutien aux différents mouvements citoyens qui se multiplient en Afrique, n'a jamais caché son désir de voir Joseph Kabila quitter le pouvoir. Il n'a pas hésité via sa fondation Open Society a soutenir les mouvements citoyens Lucha et Filimbi.

Pour faire revenir l'homme d'affaires à des meilleures intentions, la diplomatie congolaise a fait jouer le carnet d'adresses d'Albert Yuma, Président des Patrons Congolais, qui a fini par convaincre Soros de venir à la rencontre de Joseph Kabila.

Si rien n'a filtré sur le contenu de la rencontre entre Joseph Kabila et George Soros, il est à constaté que les intérêts financiers de ceux qui se disent les amis du Congo passeront toujours avant ceux des Congolais.

Videos

Analyses et Opinions

La tragédie des hutus rwandais ne date pas d'hier.| Image d'archives|Source DR

Rwanda: un scandale international qui ne choque personne.

Voici un scandale international qui ne choque personne. Les « organisations des droits de l'Homme » sont muettes, les États occidentaux violent au grand jour toutes les conventions internationales qui protègent des personnes acquittées devant le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR). Même la cour européenne des droits de l'Homme tourne le dos à ces Rwandais, qui ont été emprisonnés pendant dix, treize, quatorze ou quinze ans pour rien.
Livre de Patrice Lumumba publié en 1956

Patrice Lumumba : auteur censuré de l'époque coloniale

ON PARLE, À L’OCCASION, DU LIVRE DE PATRICE LUMUMBA SANS LE PLACER À SON ÉPOQUE ET DANS L’ÉVOLUTION DE SON AUTEUR. LE MANUSCRIT ACHEVÉ PAR LUI EN 1956 FUT ENVOYÉ À UN ÉDITEUR BELGE EN 1957 EN VUE D’IMPRESSION. MAIS, CE DERNIER LE GARDA DANS SES TIROIRS POUR ENFIN PUBLIER LE LIVRE EN 1961 APRÈS L’ASSASSINAT DE SON AUTEUR. LES AVIS SUR LES RAISONS DE CETTE PUBLICATION POSTHUME SONT DIVERGENTS.
Les Présidents, Faure Gnassingbé du Togo; Joseph Kabila Kabange de la RD Congo et Ali Ben Bongo du Gabon

Opinion: Quand le peuple africain chahute les fils à papa

Aujourd'hui, ils sont de plus en plus vilipendés et chahutés par les peuples, qui réclament sans autre forme de procès, leur départ des palais présidentiels. Comme c’est le cas, tout récemment, au Togo.
Souleymane Kamaraté Koné, Le chef du protocole du président du PAN Guillaume Soro

Côte d'Ivoire: dans une lettre ouverte, le proche de Soro écroué accuse Ouattara

Le chef du protocole du président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, écroué en début de semaine dans une affaire sensible de découverte d'une cache d'armes pendant une mutinerie de soldats, accuse
L'avocat Karim Achoui

Affaire Karim Achoui: lettre ouverte de Francis Lalanne à Emmanuel Macron

Face à l’acharnement judiciaire que subit actuellement l’avocat franco-algérien Karim Achoui, le poète Francis Lalanne choisit les colonnes du magazine Oeil d’Afrique pour alerter le Président de la République et le saisir du dossier.  
Etudiants africains / Source: Camille Millerand

Quand vous militez contre un système, prenez toujours le temps d'observer l'attitude de ceux qui l'ont façonné

Quand vous militez contre un système ou prétendez le combattre, prenez toujours le temps d'observer ou d'analyser sérieusement l'attitude de ceux qui l'ont façonné. C'est seulement en faisant cet exercice que vous saurez si vous menez ou non le bon combat. Parfois nous croyons mener le bon combat, alors que nous faisons exactement ce que l'adversaire attend de nous, tout en nous faisant croire le contraire.
Erdoğan, Président de la Turquie

Erdoğan apprend tardivement, qu’il ne faut jamais croire aux promesses de l’Occident

Le nouveau « Grand Moyen Orient, dessein de l’élite anglo-saxonne, qui devrait normalement naitre des cendres du défunt Moyen Orient, tarde à prendre forme. Le projet « Moyen Orient » a reposé en grande partie sur un drôle d’assemblage, composé de ceux que l’Occident débaptisa les chiites et les sunnites.