Kenya : que veut Raïla Odinga ?

Le président sortant, Uhuru Kenyatta et son adversaire Raïla Amolo Odinga

L’élection présidentielle du 8 août 2017 au Kenya n’en finit pas de nous surprendre. Après les résultats publiés par la commission électorale dénommée IEBC – Independent Electoral and Boundaries Commission, qui donnaient le président sortant vainqueur, la Cour suprême a annulé les élections. Une première en Afrique. Un scrutin a été organisé pour réparer les irrégularités du premier tour. Raïla Amolo Odinga a choisi de ne pas s’y présenter. A la proclamation du résultat, il exige un nouveau scrutin dans les 90 jours.

 
L’Afrique passe souvent pour être le tombeau de la démocratie. La dernière présidentielle au Kenya a prouvé que lorsque les institutions fonctionnent normalement, les imperfections de la Commission électorale peuvent être réparées. C’est ainsi que, malgré les 54,27% de voix qui le plaçaient devant Raïla Amolo Odinga, arrivé deuxième avec 44,74% des voix, Uhuru Kenyatta a dû à nouveau solliciter les suffrages de ses compatriotes le 26 octobre. Quant à celui qui devait être son rival du second tour, Raïla Odinga, il a fait le choix de ne pas participer à l’élection de jeudi dernier. Elle a eu lieu dans des conditions difficiles, mais elle a fini par avoir lieu.
 
Une abstention et des morts
 
Cette nouvelle élection a eu un coût en vies humaines très élevé. Près de 50 morts entre le deuxième et le troisième tour. Les médias internationaux en ont fait leurs choux gras. La question que cette attitude pose c’est celle de savoir pourquoi donner le bilan des morts, le répéter tout au fil de la journée, sans préciser les conditions dans lesquelles ces personnes sont décédées. Faudrait-il interdire aux gens de mourir en période électorale ? Sans minimiser le nombre de morts, car tout-e mort-e est un-e mort-e de trop, quel intérêt a la presse à donner des chiffres secs nous indiquant le nombre de vies perdues sans plus de précision ? Est-ce pour essayer de les ressusciter ou alors pour inciter à plus de violences et donc, in fine, à plus de morts ?
 
Naufragés du premier tour
 
Le leader de l’opposition ayant choisi de ne pas prendre part au second tour de la présidentielle auquel il s’était pourtant qualifié, le président sortant, Uhuru Kenyatta, a dû repêcher des candidats malheureux du premier tour pour que son éventuelle réélection ne se fasse pas avec un score à la soviétique. D’où le choix d’adversaires de substitution pour tenir des élections relativement acceptables. Les élections n’ont pas pu se tenir dans 4 comtés de l’ouest du Kenya sur 47, soit moins de 10% du corps électoral. Pour éviter un bilan en pertes humaines encore plus lourd, les autorités kenyannes ont choisi de reporter la date des élections dans ces comtés. Ce qui ne convient pas à Raïla Odinga.
 
Des élections dans 90 jours
 
Cette fois-ci, sous prétexte qu’à Mathare (banlieue de Nairobi), Kisumu ou encore Migori, les électeurs ont choisi de ne pas se rendre aux bureaux de vote ou que ces bureaux ont connu une faible affluence, Raila Odinga voudrait que de nouvelles élections soient convoquées dans les 90 jours. Pour le premier et le second tour il ne faisait pas confiance à la commission électorale. Cette Commission électorale n’a pas changé. 
 

Videos

Analyses et Opinions

Le président Joseph Kabila à la tribune de l'ONU

RDC: l'ONU et l'Occident prêts à soutenir Kabila un an de plus?

Plus grand pays d'Afrique sub-saharienne convoité pour ses richesses minières, pivot instable du continent avec son arc de neuf frontières, la République démocratique du Congo a tenté de rassurer ses partenaires occidentaux avec l'annonce dimanche d'un calendrier électoral prévoya
Le 5e sommet Afrique-UE, qui aura lieu du 29 au 30 novembre 2017

Sommet Union africaine union européenne d’Abidjan : N’insultez pas l’avenir.

A la fin du mois de novembre courant, l’Union Africaine et l’Union Européenne se retrouvent à Abidjan (Côte d’Ivoire) pour le sixième Sommet entre l’Afrique et l’Europe. À la Conférence de Berlin de 1884, les Européens se partagèrent l’Afrique. Aujourd’hui, ils viennent partager avec l’Afrique. Dans un contexte marqué par des velléités de sécession sur les deux rives de la mer méditerranée. L’ombre des Millenials planera sur le Sommet. 
Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, et le président Joseph Kabila les yeux dans les yeux, lors de leur entretien, le 27/10/2017 à Kinshasa.

RDC: joue t-on le jeu de Kabila lorsqu'on tient à certaines vérités?

J’ai eu une discussion assez corsée avec un membre de l’opposition qui m’a reproché de « faire le jeu du pouvoir » en critiquant constamment l’opposition.Ce compatriote n’est pas le seul à tenir ce genre de discours. Certains sont allés jusqu’à affirmer que je travaille « en sous-main » pour le pouvoir.  
Le président sortant, Uhuru Kenyatta et son adversaire Raïla Amolo Odinga

Kenya : que veut Raïla Odinga ?

L’élection présidentielle du 8 août 2017 au Kenya n’en finit pas de nous surprendre. Après les résultats publiés par la commission électorale dénommée IEBC – Independent Electoral and Boundaries Commission, qui donnaient le président sortant vainqueur, la Cour suprême a annulé les élections. Une première en Afrique. Un scrutin a été organisé pour réparer les irrégularités du premier tour. Raïla Amolo Odinga a choisi de ne pas s’y présenter.
La tragédie des hutus rwandais ne date pas d'hier.| Image d'archives|Source DR

Rwanda: un scandale international qui ne choque personne.

Voici un scandale international qui ne choque personne. Les « organisations des droits de l'Homme » sont muettes, les États occidentaux violent au grand jour toutes les conventions internationales qui protègent des personnes acquittées devant le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR). Même la cour européenne des droits de l'Homme tourne le dos à ces Rwandais, qui ont été emprisonnés pendant dix, treize, quatorze ou quinze ans pour rien.
Livre de Patrice Lumumba publié en 1956

Patrice Lumumba : auteur censuré de l'époque coloniale

ON PARLE, À L’OCCASION, DU LIVRE DE PATRICE LUMUMBA SANS LE PLACER À SON ÉPOQUE ET DANS L’ÉVOLUTION DE SON AUTEUR. LE MANUSCRIT ACHEVÉ PAR LUI EN 1956 FUT ENVOYÉ À UN ÉDITEUR BELGE EN 1957 EN VUE D’IMPRESSION. MAIS, CE DERNIER LE GARDA DANS SES TIROIRS POUR ENFIN PUBLIER LE LIVRE EN 1961 APRÈS L’ASSASSINAT DE SON AUTEUR. LES AVIS SUR LES RAISONS DE CETTE PUBLICATION POSTHUME SONT DIVERGENTS.
Les Présidents, Faure Gnassingbé du Togo; Joseph Kabila Kabange de la RD Congo et Ali Ben Bongo du Gabon

Opinion: Quand le peuple africain chahute les fils à papa

Aujourd'hui, ils sont de plus en plus vilipendés et chahutés par les peuples, qui réclament sans autre forme de procès, leur départ des palais présidentiels. Comme c’est le cas, tout récemment, au Togo.