DÉMISSION DE ROBERT MUGABE : LE TESTAMENT POLITIQUE DU PÈRE DE L'INDÉPENDANCE

Robert Mugabe

« MOI, ROBERT GABRIEL MUGABE, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (….) REMETS MA DÉMISSION DE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU ZIMBABWE AVEC EFFET IMMÉDIAT ». TELS SONT LES PREMIERS MOTS DE LA LETTRE DE DÉMISSION DE ROBERT MUGABE DONT JACOB MUDENDA, PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE A FAIT LECTURE, HIER, DEVANT LES DÉPUTÉS ET SÉNATEURS EN SÉANCE PRÉVUE POUR LA DE DESTITUTION DE CE DOYEN DES DIRIGEANTS AFRICAINS. LES MÉDIAS DU MONDE N’ONT RETENU QUE CES MOTS ET LES QUELQUES SCÈNES D’EXPLOSION DE JOIE DANS LES RUE DE HARARE, MAIS LA DÉMISSION DE ROBERT MUGABE REVÊT UN CARACTÈRE TESTAMENTAIRE REMARQUABLE.

LES ACQUIS DE LA RÉVOLUTION...

Le vieux leader, qui sait « ses jours comptés sur terre» en considération de son âge fort avancé, n’a pas adressé sa lettre à l’Assemblée nationale juste pour annoncer sa démission. Plus que cela, la lettre l’a servi de tribune pour présenter le bilan de la révolution, dans un langage presque personnalisé, à son peuple dont il est conscient d’avoir perdu quelque peu d’estime suite au bras de fer ayant opposé son épouse Grace Mugabe aux vétérans de la révolution zimbabwéenne, à la révocation du vice-Président Emmerson Mnangagwa, à la tentative du coup d’État militaire ainsi qu’à la propagande de ses adversaires qui n’attendaient que sa disparition de la scène politique. Cette disgrâce lui semble d’une courte durée. « Vous m’apprécierez plus quand je serai parti », écrit-il pour ainsi exprimer tout son espoir de réhabilitation dans le jugement de l’histoire à venir. Il a surtout tenu à faire graver dans la mémoire le sens de son sacrifice héroïque, l’apport de son combat révolutionnaire et surtout la raison de ses trente ans de sa présence à la tête de Zimbabwe. « J’ai combattu bec et ongle toute ma vie politique pour m’assurer que vous ayez tous une indépendance politique et économique » fait-il savoir à ce propos avant d’enchaîner qu’«une chose dont je suis fier est que j'ai travaillé dur pour que nos ressources naturelles et notre terre soient rendues, à leur juste valeur, à vous, propriétaires, le peuple noir du Zimbabwe », se félicitant ainsi d’avoir fait la différence des autres dirigeants d’Afrique. « Aller à d'autres pays en Afrique, Juste ici à travers Limpopo, en Afrique du Sud – écrit-il pour l’étayer - Mandela a vendu et a donné toute la terre et l'économie aux blancs. Les Noirs en Afrique du Sud seront des esclaves aux Sud Africains blancs pour toujours. Tant que la terre est aux Blancs, l’Homme noir continuera à souffrir dans son propre pays ». Et il fait savoir à son peuple qu’ « ils sont les seuls Noirs à posséder et à exploiter les moyens de productions, leurs propres entreprises et leurs terres ».

...ET UN COMBAT EN HÉRITAGE

Robert Mugabe a également lancé un appel au peuple pour la poursuite du combat et la sauvegarde des acquis de la révolution. « C'est à vous d'utiliser l'éducation que je vous ai donnée pour développer la terre afin qu'elle soit productive, et que vous puissiez vous nourrir (….). La vraie richesse est maintenant entre vos mains, je l'ai arrachée aux Blancs qui venaient vous la voler. Oui, le monde était en colère contre moi et punissait le pays entier de sanctions, mais je m'en fiche parce que je sais je faisais la bonne chose: je donnais du pouvoir à mon peuple. Vous devez prendre soin de la terre et des industries que je vous ai données.J'ai fait ma part, et la balle est maintenant dans votre cour. Faites votre part. Vous vous souviendrez de moi et m’apprécierez pour ce que j'ai fait pour vous quand je serai parti .... »

Il reste, à présent, à l’histoire de juger l’homme, sa révolution et ses successeurs….

Joseph Anganda

Videos

Analyses et Opinions

Vue de l'avenue des Champs Elysée, Paris | France

Réponse à ceux qui n’aiment pas la France

Devais-je en 2015, manifester place de la Republique et être « Charlie » pour être reconnu comme un « vrai » français? Aurais-je dû battre le pavé sur les Champs Elysée, ce 9 décembre, pour dire au revoir à Johnny Hallyday, l’idole des jeunes, devenus depuis des cinquantenaires, afin de prouver mon attachement à la France?
Paul Kagame et Benjamin Netanyahu

Paul Kagame, les migrants subsahariens de Libye et l’Afrique

Les images de migrants subsahariens vendus comme esclaves en Libye ont suscité l’indignation sur le continent africain. Quelques jours après la diffusion de ces images d'horreur, le Rwanda a annoncé vouloir accueillir près de 30 000 migrants sur son territoire. Si certains observateurs ont salué l’initiative, d’autres se sont montrés plus prudents et se sont interrogés sur le sens de cette annonce.
L'ex-ministre Alain Akouala Atipault

Franc CFA, politique africaine, émergence économique : grand entretien avec le ministre congolais Alain Akouala

Entrepreneur spécialisé dans le textile, Alain Akouala Atipault a été ministre au gouvernement de la République du Congo pendant quinze ans avant de revenir à la vie civile. Il a occupé les portefeuilles de ministre de la Communication, chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, puis ministre des Zones Economiques Spéciales.
L’ancien Président du Zimbabwe, Robert Mugabe.

Opinion : Pourquoi à mes yeux Mubage reste un héros

Il faut se féliciter d'avoir vu ces hommes agir. Il faut que l'humanité garde en mémoire le combat de cette génération qui a combattu la colonisation, un crime contre l'humanité. Après plus de 90 ans de barbaries perpétrées par l'empire Britannique, ces jeunes (Mugabe et les siens) ont réussi à mettre fin à l'ignominie des envahisseurs. 
L'Ambassadeur Gilles Huberson remet ses lettres de créance au Président ivoirien, Alassane Ouattara

Côte d’Ivoire : Gilles Huberson place la coopération économique au cœur de son action diplomatique

Le nouvel ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, présenté comme un expert dans les questions sécuritaires s’est entre autres attelé depuis sa prise de fonction il y a juste deux mois aux grandes questions économiques. En ligne de mire l’agriculture, et le contrat de déversement et de développement.Dans l’action de la coopération bilatérale que compte mener le nouvel ambassadeur en Côte d’Ivoire, outre les missions traditionnelles de la diplomatie, figure, le Contrat de désendettement et de développement
Robert Mugabe

DÉMISSION DE ROBERT MUGABE : LE TESTAMENT POLITIQUE DU PÈRE DE L'INDÉPENDANCE

« MOI, ROBERT GABRIEL MUGABE, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (….) REMETS MA DÉMISSION DE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU ZIMBABWE AVEC EFFET IMMÉDIAT ». TELS SONT LES PREMIERS MOTS DE LA LETTRE DE DÉMISSION DE ROBERT MUGABE DONT JACOB MUDENDA, PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE A FAIT LECTURE, HIER, DEVANT LES DÉPUTÉS ET SÉNATEURS EN SÉANCE PRÉVUE POUR LA DE DESTITUTION DE CE DOYEN DES DIRIGEANTS AFRICAINS.
Des migrants africains rassemblés par les services libyens.Crédit photo: AFP

La nouvelle Traite des Noirs : un dévoilement cinglant des Etats faillis d’Afrique noire

L’émotion est à son comble. Pourtant la tragédie a commencé depuis des décennies. Tout d’un coup, la médiasphère panafricaine s’ébranle. Comme dans un signe désespéré de santé morale, pour une époque anesthésiée de douleurs. Par dizaines, voire centaines de milliers, des ressortissants proches ou lointains, mais aussi des amis du continent négro-africain viennent de battre le pavé devant les ambassades libyennes à travers le monde.