Côte d'Ivoire: Ouattara pris au piège! Soro Guillaume supplante en 24h le congrès du RHDP

Le Président ivoirien Alassane Ouatarra

L'actualité politique Ivoirienne à vite tourné en moins de 24 heures après que les rideaux soient tombés sur le 1er congrès du RHDP tenu ce samedi 26 janvier au stade Houphouet Bigny d'Abidjan. Guillaume Soro à, lui seul su faire taire les échos de ce grand congrès qui a drainé un beau monde.

Toujours démentir la marque de communication du clan Soro

Une interview diffusée sur un site qui, jusque là était méconnu du grand public annonçait la candidature de Guillaume Soro pour 2020. L'information n'est pas nouvelle. C'est le contexte qu'il faut apprécier. Au lendemain du congrès du RHDP, que vaut Soro Guillaume désormais ? Voilà la question à laquelle le service de communication du PAN voulait avoir une reponse. Connaissant la stratégie de communication du président de l'assemblée nationale, on peut facilement croire à la connivence avec lafriqueaujourdhui.net.

Dire et venir démentir.

Un coup qui pourrait être monté par les communicants du PAN afin de mésurer la côte de popularité de ce dernier. C'était pourtant simple, surtout que le service communication de Guillaume Soro a pris l'habitude de démentir toutes les informations qui concernent sa candidature en 2020. 

En communication ces ballons d'éssaies sont légions, sauf que le PAN Soro et son équipe en font un peu trop. Mais cela fait partie de la stratégie adoptée pour rester dans l'actualité.

Ainsi le service de communication a joué gros et il faut le féliciter. La fausse interview de Guillaume Soro annonçant sa candidature en 2020 avec engagement immédiat et que cela n'était plus négociable a atteint l'objectif visé par sa Team.

"Bogota", pouvait-il etteindre l'échos du congrès du RHDP juste 24 heures après? L'ancien chef rebelle a réussi son pari. Depuis dimanche 28 janvier après-midi en lieu et place du congrès du RHDP, l'actualité est dominée par la vraie faussse sortie du PAN ivoirien. Avec le caratère viral de l'information les discusiions ont fini par être dominées par la possible candidature Guillaume Soro à la prochaine élection présidentielle. Même les responsables et militants du RHDP, au lieu de se satisfaire et continuer de savourer leur exploit d'avoir rempli le stade Félix Houphouet Boigny à Abidjan se démandaient pour "qui se prend ce Soro ?".

Ouattara et le piège Soro

Recevant les journalistes Ivoiriens dans le cadre des Voeux de nouvel an, le président ivoirien Alassane Ouatarra a confirmé que "le cas Soro" était plus fort qu'on ne pensait. En repondant à la question d'un journaliste lors de la cérémonie, le président Alassane Ouattara s'est montré embarassé par "le cas Soro." Allant jusqu'à annoncer la prochaine démission du président de l'assmblée nationale pour le mois de février. Devait-il l'annoncer? Pourquoi Guillaume Soro ne l'annonce pas lui-même ? Devant les journalistes le président ivoirien a à peine caché son agassement sur la question même s'il a voulu se monter un poil rassurant.

 

En révélant cette démission imminente, notre confrère Bruno Fanucchi n'a fait que révélé au grand jour le contenu de l'entretien entre les deux autorités.

Fulbert KOFFI

Videos

Analyses et Opinions

Guillaume Soro, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. AFP

Côte d’Ivoire recherche désespérément leader politique.

La Côte d’Ivoire a eu soixante ans ce 7 août 2020. A cette occasion, son président lui a offert un cadeau d’anniversaire de très mauvais goût. Alassane Dramane Ouattara est revenu sur sa promesse de ne pas briguer un troisième mandat. C’est ce que lui aurait demandé avec insistance une majorité de sa famille politique. Il a cédé à la tentation du combat de trop. Soit par suivisme, soit par égoïsme, ou alors sous l’effet conjugué des deux.
Kader Diarrassouba, Jeune ivoirien, exilé en France depuis 6 mois, membre Générations et Peuples Solidaires ( GPS )

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République de France, par Kader Diarrassouba

Monsieur le Président, votre élection à la tête de la république française le 7 mai 2017 a sonné pour bien de jeunes africains comme un nouvel espoir, l’espoir qui diminue la peine de toutes les politiques antérieures de la Françafrique. Politique néo-coloniale décrite par François-Xavier Verschave comme « une nébuleuse d’acteurs économiques, politiques et militaires, en France et en Afrique, organisée en réseaux et lobbies, et polarisé sur l’accaparement de deux rentes : les matières premières et l’aide publique au développement.
Rex Kazadi, secrétaire général de Ba patriotes ya Kongo (BPK)

RDC: Rex Kazadi demande à la ville de Kinshasa de déboulonner le statue de Leopold II

Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, ancienne colonie Belge va-t-elle enboiter le pas d'Anvers et déboulonner la statue du roi Leopold II ? C'est en tout cas le souhaite de Rex Kazadi, secrétaire général de Ba patriotes ya Kongo (
Aimé Gata-Kambudi, Juriste spécialisé en Droit Public Approfondi

La gestion de la crise institutionnelle au Kongo central est-elle la preuve  d'un Etat de droit à géométrie variable ?

Une analyse chronologique et démonstrative de la crise qui tend à l’ingouvernabilité de la province, par Aimé Gata-Kambudi.
Royal Maroc

La Compagnie Royal Air Maroc va-t-elle prioriser le rapatriement des citoyens marocains & Africains ?

Sa Majesté le Roi du Maroc considère à juste titre que la vie des marocains a plus de valeur  que les intérêts économiques du pays, il conviendrait d’espérer que la compagnie nationale Royal Air Maroc en fasse de même quand les vols internationaux seront à nouveau ouverts à sa clientèle.
©J.M. Giordano / SOPA Imag/SIPA;

Le racisme : une plaie congénitale des USA

Toute société construite sur les fondements de l'exclusion d'une partie de la population est productrice de violence sous diverses formes, et son existence demeure gangrenée par des convulsions sociales permanentes.
Capture d'écran de la vidéo de l'arrestation qui a conduit au meurtre de George Floyd par un policier blanc de Minneapolis

Noirs tués par des policiers blancs aux États-Unis. Tout est avant tout question de rapport de force

Une autre vidéo d’un policier blanc américain tuant un Noir comme si de rien n’était. Une de plus diront certains. Eh oui une de plus ! Et comme d’habitude, ça va marcher, manifester et crier leur colère, sans plus. C’est à ce genre de spectacle que les Noirs américains nous ont habitués à chaque fois qu’un des leurs est tué par un policier blanc.