Côte d’Ivoire : Gilles Huberson place la coopération économique au cœur de son action diplomatique

L'Ambassadeur Gilles Huberson remet ses lettres de créance au Président ivoirien, Alassane Ouattara

Le nouvel ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, présenté comme un expert dans les questions sécuritaires s’est entre autres attelé depuis sa prise de fonction il y a juste deux mois aux grandes questions économiques. En ligne de mire l’agriculture, et le contrat de déversement et de développement.Dans l’action de la coopération bilatérale que compte mener le nouvel ambassadeur en Côte d’Ivoire, outre les missions traditionnelles de la diplomatie, figure, le Contrat de désendettement et de développement qui est un mécanisme innovant de financement du développement. Ce dispositif unique permet à la France de rétrocéder les échéances de la dette ivoirienne versée, sous forme de subventions au service de projets de développement. Ces projets sont choisis d’un commun accord entre les parties françaises et ivoiriennes. L’objectif de ce mécanisme est de s’assurer que les marges financières dégagées par les annulations de dette sont fléchées vers les secteurs prioritaires de stratégie de lutte contre la pauvreté.Le C2D en Côte d’Ivoire est le plus important jamais mis en œuvre. Il représente quelque 2,9 M d’euros, soit 1 900 Md de francs CFA. Il accompagnera les projets de développement sur une quinzaine d’années. Le premier C2D s’étend sur une période de trois ans, et représente 630 Millions d’euros. Une fois les premiers projets mis en œuvre, d’autres contrats prendront le relais.Parmi les domaines choisis pour l’exercice figure entre autres l’agriculture. Car le potentiel agricole Ivoirien reste et demeure un des piliers de l'économie ivoirienne. La France, première puissance agricole en Europe compte contribuer au processus de l'agro-industrie et de l'agro-business. C'est dans la logique de lier l'utile à agréable que, le 21 novembre dernier, la France était à l’honneur au Salon de l’Agriculture et des Ressources animales (SARA). Le Pavillon France a eu le plaisir d’accueillir le ministre de l'Agriculture et du Développement rural Mamadou Sangafowa Coulibaly, l’Ambassadeur de France Gilles Huberson et le Vice-président de l’Adepta, Monsieur Stéphane Michel.

Ils y ont rencontré les exposants français des secteurs des grandes cultures, de l’irrigation, de l’emballage agroalimentaire et de l’élevage, les institutions françaises de coopération et de recherche (l’Agence française de développement et le Cirad), et les entreprises françaises présentes en Côte d’Ivoire dans les secteurs du chocolat, de la grand distribution, de la production et l’export de fruits tropicaux, des services aux agriculteurs via la téléphonie mobile. Ils ont par ailleurs eu l’occasion de déguster d’authentiques produits français - fromages, vins, confitures, etc. - dans le cadre de l’opération « France Bon Appétit », lancée à l’initiative du Ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation et réalisée par Sopexa, en partenariat exclusif avec Carrefour.Au cours de la conférence de presse qui a suivi la visite, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural Mamadou Sangafowa Coulibaly a tenu à saluer la présence française et a signifié la reconnaissance de la Côte d’ivoire pour le soutien de la France dans le domaine agricole, notamment dans le cadre du programme national d’investissement agricole (PNIA).L’Ambassadeur de France Gilles Huberson a quant à lui rappelé la présence de 40 entreprises françaises sur le Pavillon France et près d’une vingtaine exposant directement avec leurs partenaires ivoiriens. Il a par ailleurs souligné le succès international du SARA.Le nouvel ambassadeur de France en Côte d'Ivoire qui à la mission de consolider les économiques qui lient la France à la Côte d’Ivoire compte consolider ses liens à travers une politique bilatérale du co-développement et de la coopération décentralisée.

Videos

Analyses et Opinions

Félix Tshisekedi ait reçu Peter Pham, envoyé spécial des États-Unis, venu, accompagné de l’ambassadeur

Diplomatie des USA en RDC : Féliciter Tshisekedi, reconnaitre l'opposant Fayulu et laisser Kabila dans la sphère d'influence

LES ÉTATS-UNIS ONT FAIT LE CHOIX, AU NOM DE REALPOLITIK ET DE LEURS INTÉRÊTS, DE COUPER LA POIRE EN TROIS : FÉLICITER FÉLIX TSHISEKEDI PAR LE POIGNET DE MAIN DE PETER PHAM, RECONNAÎTRE MARTIN FAYULU ET SA RÉSISTANCE PACIFIQUE POUR LA VÉRITÉ DES URNES ET LAISSER JOSEPH KABILA DANS LA SPHÈRE DE L’INFLUENCE POLITIQUE AU CONGO.UN COMMUNIQUÉ DU SEMBLANT
Emmanuel Macron et Idris Deby

Pour la deuxième fois la France sauve Idriss Deby face aux rebelles

Pour la deuxième fois après l'offensive des rebelles venus du Soudan en 2008, les dirigeants français viennent encore de sauver la mise au chef de l’État tchadien en prenant directement parti, au travers de « frappes chirurgicales » de Mirages 2000 basés à N’Djamena, contre des rebelles tchadiens opposés à Idriss Déby, au pouvoir depuis 28 ans et deux mois.
Guillaume Soro, président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire : Pourquoi Guillaume Soro n’a pas signé sa lettre de Démission ?

L’actualité Ivoirienne est dominée depuis peu par la démission ou non de Guillaume Soro, président de l'Assemblée nationale. Le président Ouattara lors de la cérémonie de présentation de vœux à la presse avait annoncé lui-même que Guillaume Soro devrait démissionner de la présidence de l’Assemblée nationale en février. Mais contre toute attente, ce dernier a refusé de signer la lettre de démission qui lui a été apportée l
Maurice Kamto à Yaounde 30 septembre 2018

Cameroun: Paul Biya embastille Maurice Kamto dans le sang

Une barbarie indicible a lieu au Cameroun. Le régime de Paul Biya vient de blesser par tirs de balles réelles des manifestants citoyens dans les rues du pays. Le Président élu du pays, le Professeur Maurice Kamto et certains de ses proches conseillers ont été emprisonnés hier, au mépris total des libertés pourtant garanties par la constitution. Notre correspondant Saint-Just Massoda raconte.
Le Président ivoirien Alassane Ouatarra

Côte d'Ivoire: Ouattara pris au piège! Soro Guillaume supplante en 24h le congrès du RHDP

L'actualité politique Ivoirienne à vite tourné en moins de 24 heures après que les rideaux soient tombés sur le 1er congrès du RHDP tenu ce samedi 26 janvier au stade Houphouet Bigny d'Abidjan. Guillaume Soro à, lui seul su faire taire les échos de ce grand congrès qui a drainé un beau monde.Toujours démentir la marque de communication du clan Soro
Conseil de sécurité de l'ONU

Présidentielle en RDC - Les Occidentaux payent le prix de leur hypocrisie

Le 10 janvier dernier, après une curieuse et très longue attente que certains ont jugé surréaliste, la commission électorale nationale indépendante (CENI) de la RD Congo a rendu son verdict : Félix Tshisekedi est déclaré vainqueur de l’élection présidentielle avec 38,57% des suffrages contre 34,8% pour son adversaire Martin Fayulu et 23,8% pour Ramazani Shadary. Des résultats qui sèment le doute et ne rassurent ni à l’intérieur ni à l’extérieur du pays.
Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi

Présidentielle en RDC - Une signature est la preuve irrefutable d’un engagement

Question d’éducation de base à la maison : quand on donne sa parole, on s’y tient. Quand on signe un document, la signature n’est pas “rétirable” au gré des vagues, des humeurs ou des odeurs de quelques pneus brûlés par une dizaine d’inciviques. ”retirer sa signature” est un acte lâche, ignoble, immoral et malhonnête qui s’apparente à du parjure. C’est pour ça que les chinois ont inventé l’encre, pour que l’écrit traverse le temps et que l’avenir s’en souvienne, “verba volant, scripta manent”.