« Assad a gagné et il restera au pouvoir »

Le Président Syrien Bachar Assad

Robert Ford, ex ambassadeur des Etats-Unis en Syrie, a déclaré dans une interview à The National, média émirati basé à Abou Dhabi, et publiée sur son site ce lundi 28 août 2017: « Assad a gagné et il restera au pouvoir »

Leçons à retenir

Pour l’histoire, en particulier des peuples qui comptent le moins dans un monde où la faiblesse d’esprit et le manque de caractère sont célébrés comme festivités publiques, il y aura quelques exceptions, notamment le Vietnam, l’Afghanistan, le Cuba, le Venezuela et aujourd’hui, la Syrie, pour ne citer que ces quelques cas d’école en face de la domination de l’élite anglo-saxonne. Pour le cas de la Syrie, on retiendra et enseignera les noms d’Assad, de Nasrallah et du Hezbollah ainsi que de l’Iran avant de nommer la Chine et la Russie. Dans ces sociétés, les peuples et leurs élites ont le sens de l’histoire ainsi qu’une âme accrochée aux valeurs telles que la dignité, l’honneur acquis sur le champ de bataille, la grandeur d’un peuple et l’identification de soi comme expression d’humanité et humanisme.

Les peuples susmentionnés ont accepté la notion du prix à payer et du symbolisme historique à enseigner aux générations à venir. Pour ce faire, ils ont su affronter et vaincre les dieux de la terre. Car devant ces dieux, seule la lutte compte. Seulement ceux qui s’en montrent dignes peuvent prétendre à l’existence. C’est pour dire que nous ne saurons jamais exister sans vaincre l’Autre, comme l’adversaire désigné et identifié. Nous avons essayé le schéma Mobutu, le schéma opposition et pouvoir-os. Kagamé et l’Angola le reproduisent. Mais pour quelle finalité dans leur pays respectif et dans la région ?

L’Afrique dans l’ensemble doit inventer la voie de l’audace et s’imposer une conduite. Les compromis et tergiversations sont une faiblesse de caractère et un manque de connaissance de soi ainsi que de celle de l’adversaire. Votre combat ne sera jamais le nôtre.

Mufoncol Tshiyoyo,
MT & Associates Consulting Group

 

Videos

Analyses et Opinions

La tragédie des hutus rwandais ne date pas d'hier.| Image d'archives|Source DR

Rwanda: un scandale international qui ne choque personne.

Voici un scandale international qui ne choque personne. Les « organisations des droits de l'Homme » sont muettes, les États occidentaux violent au grand jour toutes les conventions internationales qui protègent des personnes acquittées devant le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR). Même la cour européenne des droits de l'Homme tourne le dos à ces Rwandais, qui ont été emprisonnés pendant dix, treize, quatorze ou quinze ans pour rien.
Livre de Patrice Lumumba publié en 1956

Patrice Lumumba : auteur censuré de l'époque coloniale

ON PARLE, À L’OCCASION, DU LIVRE DE PATRICE LUMUMBA SANS LE PLACER À SON ÉPOQUE ET DANS L’ÉVOLUTION DE SON AUTEUR. LE MANUSCRIT ACHEVÉ PAR LUI EN 1956 FUT ENVOYÉ À UN ÉDITEUR BELGE EN 1957 EN VUE D’IMPRESSION. MAIS, CE DERNIER LE GARDA DANS SES TIROIRS POUR ENFIN PUBLIER LE LIVRE EN 1961 APRÈS L’ASSASSINAT DE SON AUTEUR. LES AVIS SUR LES RAISONS DE CETTE PUBLICATION POSTHUME SONT DIVERGENTS.
Les Présidents, Faure Gnassingbé du Togo; Joseph Kabila Kabange de la RD Congo et Ali Ben Bongo du Gabon

Opinion: Quand le peuple africain chahute les fils à papa

Aujourd'hui, ils sont de plus en plus vilipendés et chahutés par les peuples, qui réclament sans autre forme de procès, leur départ des palais présidentiels. Comme c’est le cas, tout récemment, au Togo.
Souleymane Kamaraté Koné, Le chef du protocole du président du PAN Guillaume Soro

Côte d'Ivoire: dans une lettre ouverte, le proche de Soro écroué accuse Ouattara

Le chef du protocole du président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, écroué en début de semaine dans une affaire sensible de découverte d'une cache d'armes pendant une mutinerie de soldats, accuse
L'avocat Karim Achoui

Affaire Karim Achoui: lettre ouverte de Francis Lalanne à Emmanuel Macron

Face à l’acharnement judiciaire que subit actuellement l’avocat franco-algérien Karim Achoui, le poète Francis Lalanne choisit les colonnes du magazine Oeil d’Afrique pour alerter le Président de la République et le saisir du dossier.  
Etudiants africains / Source: Camille Millerand

Quand vous militez contre un système, prenez toujours le temps d'observer l'attitude de ceux qui l'ont façonné

Quand vous militez contre un système ou prétendez le combattre, prenez toujours le temps d'observer ou d'analyser sérieusement l'attitude de ceux qui l'ont façonné. C'est seulement en faisant cet exercice que vous saurez si vous menez ou non le bon combat. Parfois nous croyons mener le bon combat, alors que nous faisons exactement ce que l'adversaire attend de nous, tout en nous faisant croire le contraire.
Erdoğan, Président de la Turquie

Erdoğan apprend tardivement, qu’il ne faut jamais croire aux promesses de l’Occident

Le nouveau « Grand Moyen Orient, dessein de l’élite anglo-saxonne, qui devrait normalement naitre des cendres du défunt Moyen Orient, tarde à prendre forme. Le projet « Moyen Orient » a reposé en grande partie sur un drôle d’assemblage, composé de ceux que l’Occident débaptisa les chiites et les sunnites.