Analyses et Opinions

Marien Fauney Ngombé, président des Ateliers Citoyens du Congo
©J.M. Giordano / SOPA Imag/SIPA;
Port du masque pour lutter contre le Coronavirus/ Image d'illustration/ Source DR
Azarias Ruberwa Manywa, ministre de la décentralisation en RDC et leader de la communauté Banyamulenge
Le président français Emmanuel Macron
Le président Paul Buya
Maurice Kamto à Yaounde 30 septembre 2018
Emmanuel Ramazani Shadary, candidat à la présidentielle en RDC
Manifestation à Yaoundé. / Image d'archives / Reuters
Migrants montant dans un bateau. Image d'archives
Travail des enfants dans les mines en République Démocratique du Congo
Paul Kagame reçu en 2017 par Benjamin Netanyahu
Manifestation à Kinshasa / juillet 2016/ Image d'illustration
L'ex-candidat à la présidentielle, le général Jean-Marie Michel Mokoko, à l’ouverture de son procès, le 7 mai 2018 / Florence Morice
Alep | REUTERS/Omar Sanadik
Une vingtaine de dirigeants du G5 Sahel se rendent à Paris mercredi 13 décembre pour renforcer la mobilisation internationale.
Jacob Zuma, ici le 4 mars 2010, a annoncé sa démission le 14 février 2018. | AFP/Archives | CARL COURT
Le Président Camerounais, Paul Biya. | Image d'archives
Photo prise le 27 décembre 2017 lors d'une manifestation dans l'ancienne ville minière de Jerada, dans le nord-est du Maroc | AFP/Archives | FADEL SENNA
Gouvernement Tshibala - RD Congo
Vue de l'avenue des Champs Elysée, Paris | France
Paul Kagame et Benjamin Netanyahu
L’ancien Président du Zimbabwe, Robert Mugabe.
Le président Joseph Kabila à la tribune de l'ONU
Le président sortant, Uhuru Kenyatta et son adversaire Raïla Amolo Odinga
La tragédie des hutus rwandais ne date pas d'hier.| Image d'archives|Source DR
Winnie Mandela, ex-épouse de Nelson Mandela (c) et le président sud-africain Jacob Zuma (g), le 30 juin 2017 à Johannesburg | MUJAHID SAFODIEN
Le Président Syrien Bachar Assad
Des soutiens du candidat de l'opposition, Raila Odinga, se réjouissent de l'annulation del'élection présidentielle par la Cour Suprême, à Nairobi | AFP | TONY KARUMBA
Kemi Seba brulant le billet de 5000 Fr Cfa à Dakar
Le Président de l’Assemblée nationale de la RDC, Aubin Minaku
Jean Louis Billon
Moise Katumbi
Présidents congolais RDC
Le président François Hollande
De droite à gauche: Bruno Tshibala, Joseph Olenga Nkoy, Valentin Mubake, Freddy Kita, Lissanga Bonganga. Montage Oeil d'Afrique
Moïse Katumbi lors d'une manifestation à Lumbumbashi
La ville de Kinshasa, capitale de la RD Congo
Journée de la femme
Capture d'écran. Photo montage.
François Fillon
Vue de la capitale congolaise, Kinshasa
Patrice Emery Lumumba premier ministre du Congo indépendant (RDC)

Videos

Analyses et Opinions

Marien Fauney Ngombé, président des Ateliers Citoyens du Congo

Congo 2021 : mettre fin à cette gangrène nommée tribalisme !

Le tribalisme corrompt, avili, asservi et tue. Le dire, n’est que faire preuve d’extrême lucidité.La majorité des maux qui rendent le corps social et l’organisme étatique malades trouvent leur origine dans l’agent pathogène nommé Tribalisme.Nul besoin d’être infectiologue pour diagnostiquer que toute la population est atteinte. Chacun selon son degré de gravité. C’est faire acte d’humilité que de le reconnaitre. 
Assemblée nationale RDC

RDC : Ceux qui pensent que le Président de la République peut invoquer l’article 69 de la constitution pour dissoudre l’assemblée nationale se trompent

Je lis de plus en plus des congolais, juristes et professionnels de droit de surcroît, invoquer l’article 69 de la Constitution comme base pouvant donner au Président de la République la possibilité de dissoudre l’Assemblée nationale, en évitant de faire application des articles 148 (qui posent les conditions de la dissolution) et 79 (qui astreint l’ordonnance du Président dans le cas d’espèce au contreseing du Premier ministre). Sans nul doute, ces compatriotes se trompent.
Alassane Ouattara, élu pour un troisième mandat

Alassane Ouattara : pas de période de grâce, comme en 2010 ?

Depuis plusieurs semaines, la question du troisième mandat du président ivoirien Alassane Dramane Ouattara a fait dégénérer le climat socio-politique dans son pays. L’élection présidentielle américaine de cette année, dont les résultats sont contestés par le président sortant, présente certaines similitudes avec la présidentielle ivoirienne de 2010.
Joe Biden vs Donald Trump

Trump, Biden et le reste du monde : analyse postélectorale

Joe Biden a gagné les élections face à Donald Trump, devenant le 46e président des États-Unis. Bonne nouvelle pour les uns, cauchemar pour les autres. Côté africain, la plupart des gens semblaient soutenir le candidat républicain au prétexte qu’il était le moindre mal. L’Afrique devrait-elle craindre le pire avec l’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche, comme l’affirment certains ?
Le NFAC , les nouveaux Black Panthers ?

Qui est la NFAC, la milice armée noire qui défile dans les manifestations anti-racisme ?

Alors que les tensions raciales se multiplient aux États-Unis, une nouvelle milice afro-américaine a récemment vu le jour outre-Atlantique : la Not Fucking Around Coalition (NFAC). Qui sont ces femmes et ces hommes ? Eléments de réponse.Leurs visages sont régulièrement cagoulés de noirs, leurs vêtements arborent la même couleur. Ces citoyens américains portent des armes, bien visibles.
Le président français Emmanuel Macron reçoit son homologue ivoirien Alassane Ouattara à l'Elysée, le 4 septembre 2020. Crédit : @AOuattara_PRCI

Côte d'Ivoire: Ce qu'il faut retenir de la rencontre Ouattara Emmanuel Macron sur le 3e mandat

Le président Ivoirien Alassane Ouattara a été reçu à déjeuner ce vendredi 4 septembre 2020 à l’Elysée par le président Emmanuel Macron. En marge de ce qui a été de ce déjeuner de travail, un tête-à-tête entre les deux homologues. La question du 3e mandat et la position de Paris surement au cœur de ce huis-clos.
Marche contre la révision constitutionnelle au Mali. / Image d'illustration

Afrique: La révision des Constitutions pour conserver le pouvoir en Afrique

Le président ivoirien Alassane Ouattara et le guinéen Alpha Condé misent sur la modification de la Constitution pour espérer briguer un nouveau mandat avec pour argument que les "compteurs sont remis à zéro".